. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie : Biram O. Abeid accuse les autorités d’entraver sa candidature aux présidentielles

Mardi 9 Avril 2019 - 00:41

Le candidat aux élections présidentielles en Mauritanie, Biram O. Dah O. Abeid a accusé les autorités de vouloir entraver sa candidature en empêchant les conseillers municipaux de l’intérieur du pays de la parrainer.

Lors d’un point de presse le député O. Abeid a évoqué sa candidature et la question du candidat unique.

Il a accusé les autorités de la commune de Maal d’avoir empêché quatre conseillers de le parrainer, le responsable chargé d’avaliser l’acte a prétexté l’incinération par O. Abeid de livres du Fikh, un acte que l’intéressé n’a jamais nié ni regretté.

Evoquant la question du candidat unique de l’opposition, Biram O. Abeid a dit qu’elle n’était pas politique mais qu’il s’agissait au contraire d’un choix suicidaire qui favorise le maintien du régime, c’est pourquoi nous l’avons refusé dès le départ.

Il a réaffirmé qu’il avait décidé, avec un groupe de dirigeants du parti Sawab, de se présenter aux élections présidentielles même si l’opposition devait présenter des candidats, une stratégie qui devrait imposer un second tour.

Le président du mouvement IRA a appelé toutes les composantes de l’opposition à coordonner leur action partout dans le pays afin d’empêcher la fraude traditionnellement entreprise dans les bureaux de vote où il n’y a pas de représentants de l’opposition.

Interrogé sur la candidature de Kane Hamidou Baba, Biram a dit qu’elle était sérieuse, ajoutant que lui-même, Sidi Mohamed O. Boubacar, Mohamed O. Maouloud et Kane Hamidou Baba représentaient la véritable opposition.

Biram a demandé la libération des deux blogueurs Abderrahmane Weddady et Cheikh Jiddou dont il a qualifié l’emprisonnement d’arbitraire et a réclamé la réouverture du centre de l’association « main dans la main » qui réduit le fossé entre les différentes composantes de la société.

Le candidat Biram O. Abeid a invité la cour pénale internationale  à ouvrir une enquête sur le récent massacre perpétré au Mali contre les Peuls et demandé à tous les musulmans dans le monde à se solidariser avec les peuls victimes de génocides.
source  saharamedias

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Décembre 2019 - 13:53 RFD: Communiqué de presse

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche