. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre de l'hydraulique s’informe de l’état du dispositif d’aspiration des eaux stagnantes au niveau de la capitale

Jeudi 22 Juin 2017 - 00:19

 Le ministre de l'hydraulique et de l’assainissement M. Yahya Ould Abdel Dayem, accompagné du conseiller du Premier ministre, M.Yabed Ould Hanena, a effectué mercredi, une visite d’information et de reconnaissance du système de pompage relatif à l'aspiration des eaux de mares stagnantes à Nouakchott.

Le ministre a visité à ce propos, les quatre mares se trouvant en face de l’hôpital de la mère et de l’enfant, près de la délégation de l'Union européenne, contiguë au ministère du pétrole, de l'énergie et des mines et au niveau de la Socogim PS.

Partout, le ministre a suivi des explications détaillées, présentées par le directeur général de l'office national de l'assainissement (ONAS) M. Hamza Ould Amar, relatives aux moyens utilisés dans l'aspiration des eaux stagnantes.

Le ministre s’est renseigné à cette occasion, sur les spécifiés techniques suivies pour aspirer ces eaux, sources de désagréments pour les habitants des quartiers touchés, obstacles à la circulation et problèmes d’accès à certains services publics.

Le ministre a exhorté les responsables des sites visités à redoubler d'efforts afin d’éliminer ces mares.

Le ministre a inscrit, dans une déclaration faite à l’AMI, la visite dans le cadre de la reconnaissance de l’état d’avancement des travaux de ces opérations d'aspiration des eaux stagnantes, « conformément aux instructions de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, visant la mobilisation des moyens, afin que tout soit opérationnel, avant l’hivernage, pour limiter les problèmes posés par ces mares, pendant la saison des pluies et pour prémunir la santé des citoyens », a-t-il dit.

« Le département déploie d’importants moyens humains et matériels pour optimiser les préparatifs engagés en vue d’assurer le succès des opérations d’aspiration des eaux, qui seront drainées vers d’autres endroits, comme la mer.

« Trois millions de m3 ont été aspirés depuis juillet 2016 de ces mares d’où le faible niveau de présence d’eau, voire leur tarissement dans certains endroits », a-t-il conclu.

Le ministre était accompagné au cours de cette visite par le conseiller du ministre chargé de l’assainissement M. Lafdal Ould Dadde, secrétaire général par intérim, du directeur de l'assainissement M. Ahmed Ould Wedady et des responsables du ministère.

source AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche