. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Jemil Mansour répond aux accusations du pouvoir

Lundi 1 Octobre 2018 - 23:20

’ai suivi de nombreuses discussions et commentaires dans cet espace (des réseaux sociaux) qui ont nécessité de ma part,  certaines observations:

1- Il est entendu que nous pouvons etre  en désaccord et qu’on s’éclaircisse,  chacun  critiquant   tel  parti ou remarquant telle  tendance , dans le cadre d’une multiplicité de pensées  politiques souhaitées,  mais pousser à  l’incitation contre  un parti politique ou à un choix idéologique avec l’intention d’exclusion , est une  autre chose.

Cela rentre dans l’apanage  de l’intimidation par la force du pouvoir , afin  de régler le compte d’un détenteur de point de vue   intellectuel ou politique  différent .

2- Il ressort clairement des déclarations du porte-parole du gouvernement et de ce que certains ont écrit , pour  justifier  la fermeture du Centre pour la formation des Oulémas  et de l’Université privée Abdullah bin Yassi, que leurs arguments – s’il peut s’agir d’arguments – ne sont  pas  motivants , ni convaincants, ni cohérents, mais  que la fermeture de ces établissements et le retrait de leurs agréments légaux , résultent de troubles  et de procédures précipitées et contradictoires

 

3- Il est clair que coller l’accusation d’extrémisme au mouvement islamiste en général  et  le parti Tawassoul en particulier, ne convainquent pas ceux qui disent et écrivent ces propos à plus forte raison les autres.  Il n’y a ni  antécédents , ni  discours, ni  pratique, ni  partenaires ni  personne qui accréditent   ce  coup de main.

4- Il n’est pas acceptable pour certains écrivains et blogueurs d’adopter des  positions incendiaires contre  les libertés   ou  contre les islamistes contre certaines mouvements déterminés  ou  certaines tendances connues  – comme les nationalistes arabes, par exemple  – parce qu’ils avaient  un  historique ou  affiliation  par le passé!

On trouve dans les partisans de  l’ inégalité tous les courants comme on trouve dans ceux qui rejettent l’arbitraire et l’injustice tous les courants. Il est temps pour nous d’aller au-delà de l’alignement idéologique traditionnel qui n’est pas en fait utile, qui est dépassé par  le temps et que  l’objectivité et l’évolution ne permettent plus.

5- Je me rends compte qu’il est normal  que  la victime  de l’injustice fasse  entendue sa  voix et qu’elle réagisse tout comme , je comprends  le droit de celui qui est agressé  de répondre avec force et agilité mais tout cela ne justifie pas l’exagération ni l’insulte ….Un peu de  grâce et de clairvoyances  , chers frères et amis .

6 – Il est clair , depuis quelques jours – et cela a déjà été démontré – que le charisme de Cheikh Mohamed Hassen Ould Deddew  trouve  place dans le cœur des gens et dans l’esprit des Mauritaniens.  Personne ne peut  empêcher cette bénédiction ou limiter cette vertu dAllah .  Autant tente t-on  de l’affecter ,autant sa popularité augmente et se renforce.

Malheureusement, certains ont accepté pour  eux-mêmes d’être un outil de propagande  pour   saper l’intégrité  de cette icône du savoir et  grande stature scientifique

Ces gens ne font mal qu’à leur réputation et le cheikh ne semble pas s’intéresser à ce qu’elles disent ou écrivent pour le  commenter ou y répondre.

 

Mohamed Jemil Ould Mansour

Source : http://zahraa.mr/node/17991

Traduit par adrar-info.net

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche