. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Environnement et Développement Durable : Renforcement de la coopération, entre la Mauritanie et la BAD

Vendredi 13 Décembre 2019 - 18:13

Environnement et Développement Durable : Renforcement de la coopération, entre la Mauritanie et la BAD
La ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Mme Marième BEKAYE, poursuit ses activités de rencontres avec les Partenaires Techniques et Financiers, ainsi que les organisations régionales et internationales présentes à la COP25 qui se tient actuellement à Madrid du 2 au 13 décembre 2019.

C’est ainsi que la ministre a été reçue jeudi par M. Anthony Nyong, Directeur Exécutif de la Banque Africaine de Développement (BAD).

La Ministre a mis en exergue les axes stratégiques de son Département notamment, les changements climatiques, la désertification et la dégradation des terres, la préservation de la biodiversité, la gestion intégrée du littoral, la conservation des zones humides, la gouvernance environnementale, l’éducation environnementale et la réduction des pollutions multiformes.

Les deux parties ont abordé les enjeux de la COP25 et ont discuté de l’engagement de notre pays à réviser sa Contribution Déterminée Nationale en 2020.

Les discussions ont également porté sur l’importance de poursuivre les efforts de mise en œuvre de l’Initiative de la Grande Muraille Verte. La ministre a rappelé l’engagement fort du Gouvernement et la nécessité d’améliorer la cohérence et les synergies des appuis consentis par les partenaires techniques et financiers

Pour sa part, le Directeur a assuré la ministre que l’environnement est un enjeu majeur dans la mission actuelle de la BAD qui s’investit pour atteindre les objectifs de l’agenda 2063 de l’Union Africaine, ainsi que les l’agenda 2030 du Développement Durable.

Le Directeur Exécutif de la BAD a notamment mis en exergue la transversalité de l’environnement, de son programme d’investissement en Afrique connu sous le nom de « HIGH 5 », et des principaux axes de financement : le Changement Climatique, le Genre (Equité et Egalité), et la Fragilité (des états en guerre ou en conflits).

C’est ainsi que le Directeur Exécutif a rappelé les programmes ou initiatives financés par son institution :

- « Desert to Power Initiative » ou « l’initiative du désert à l’électricité »

La BAD supporte l’initiative de la Grande Muraille Verte dont l’axe principal est la lutte contre l’avancée du désert et envisage de renforcer la synergie entre la GMV et l’initiative « Desert to Power Initiative » ou « du désert à l’électricité ». Il s’agit d’une vaste initiative dont le but est de promouvoir l’énergie solaire dans le désert du Sahel ; Ce projet solaire qui a été testé avec réussite au Burkina Faso, devrait s’étendre dans les pays du G5 Sahel avant de se propager à toute la région du Sahel et relier des millions de la population du Sahel à l’électricité en puisant dans l’abondante ressource solaire de la région.

- L’initiative de l’Alliance du sahel pour la résilience et la sécurité alimentaire

Les deux parties ont discuté de l’importance de l’initiative « Alliance du Sahel sur la Résilience et la Sécurité alimentaire et l’implication dès 2020, du MEDD dans le programme de cette importante initiative.

- Le mécanisme de soutien juridique :

Le Directeur général de la BAD a promis à la partie mauritanienne de s’informer sur cette initiative et qui pourrait intéresser la Mauritanie afin de promouvoir le renforcement des capacités de nos experts dans le domaine juridique et notamment des contrats avec les multinationales et autres institutions d’investissement.

- Africa NDC Hub

En matière de renforcement des capacités, la BAD dispose d’un Hub composé de 18 à 19 partenaires multilatéraux et financiers qui disposent de l’expertise nécessaire dans différents domaines et notamment dans le but d’intégrer les Contributions Déterminées Nationales et les ODD dans les stratégies nationales.

- Projet de Développement avec la BAD

La BAD dispose de fonds à petites échelles destinés à des projets communautaires vulnérables de résilience au changement climatique. A cet effet des appels à projet sont lancés chaque année par la BAD et le département de l’environnement pourra s’y impliquer.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche