. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Commémoration de la journée de l'enfant africain et de l'orphelin dans le monde musulman

Vendredi 16 Juin 2017 - 22:22

 La Mauritanie a célébré vendredi, à Nouakchott, la journée de l'enfant africain et de l'orphelin dans le monde musulman ; organisée cette année sous le thème « ensemble pour accélérer la protection, la responsabilisation et l'égalité des chances des enfants mauritaniens. »

Les activités commémoratives de ces deux événements concomitants, ont porté sur l’organisation d’une journée de loisirs au profit des enfants et d’activités de sensibilisation sur leurs droits, en plus de la distribution de produits alimentaires et de vêtements, au profit de 120 orphelins.

La ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, Mme Maymouna Mohamed Taghi, a qualifié, dans son discours prononcé à cette occasion, la protection des enfants et la promotion de leurs droits, de base essentielle pour la création d'une société harmonieuse, imprégnée des valeurs de fraternité, de justice et d'égalité.

« Le département dit-elle, veille dans ce cadre, à fournir les mécanismes appropriés, de promotion et de protection des enfants, en concrétisation de l’esprit et des valeurs de notre sainte religion islamique d’une part et des clauses des conventions et des chartes internationales ainsi que des lois nationales, à la lumière du programme de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, qui fait de la protection et de la promotion des groupes vulnérables, l’une des priorités de l’action du gouvernement, d’autre part».

Citant les obstacles qui entravent cette volonté du département pour développer l’enfance, elle a évoqué, le non enrôlement de 44% des naissances, qui les empêche de détenir leurs papiers civils, le retard de croissance de 28% et le nombre d’enfants, souffrant d’une malnutrition aigüe de 15%, au moment où la mortalité infantile pour les moins de 5 ans est de 54/1.000.

La Représentante adjointe de l’UNICEF en Mauritanie, Mme Laura Bell, a qualifié cette commémoration, d’opportunité pour réfléchir sur les questions à même de placer les enfants au cœur des priorités de l'agenda de 2030 et sur les efforts, que le Fonds doit déployer, pour permettre à cette frange de jouir de tous ses droits, appréciant le recul enregistré en Mauritanie au niveau des naissances prénatales.

Le président de la mission de l’organisation du prêche islamique, M. Ahmed Salem Cheikh Ben Jaafar, a mis en relief, quant à lui, la grande importance accordée par l'islam aux orphelins, dont leur prise en charge, leur éducation et leur adoption.

« Les organisations et les associations participantes à ces activités commémoratives, poursuit-il, tiennent à mettre en exergue, la partie congrue réservée aux projets de prise en charge des orphelins, sonnant l’alarme pour attirer l'attention sur le besoin pressant exprimé par ces franges, afin de mobiliser les fonds pour leur prise en charge sanitaire et pédagogique, ainsi que pour encourager les lauréats d'entre eux et appuyer les projets générateurs de revenus détenus par leurs mères ».

La présidente du Parlement des enfants, Mme Fatimetou Mint Mohamed, a exprimé dans son intervention faite à cette cérémonie, ses remerciements, au Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, pour la grande attention accordée aux enfants, illustrée entre autres par la récente adoption du code général de la protection de l’enfant, qui mettra en place des mécanismes, assurant le respect absolu de leurs droits et de leur saine éducation.

« La célébration de cette journée constitue une occasion pour soutenir les plus importantes questions relatives aux enfants en Mauritanie », a-t-elle ajouté, appelant à renouveler le parlement des enfants, dont le mandat a expiré, afin de mener à bien sa mission.

La cérémonie s’est déroulée en présence de la ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères et de la coopération, chargée des affaires maghrébines et africaines et des mauritaniens à l'étranger, du wali de Nouakchott Nord, du Hakem de la moughataa de Teyarett et de plusieurs cadres du ministère.

source AMI

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 1 Août 2017 - 13:00 Des pluies aux Hodhs et au Tagant

chroniques VLN | énergie/mines | politique | économie | religion | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG/associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats/Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Pendant ce temps...

Recherche