. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Bac 2019 : A jour supplémentaire, frais supplémentaires

Vendredi 14 Juin 2019 - 21:07

Les candidats des séries scientifiques et des lettres modernes ont continué pour un cinquième jour supplémentaire leurs examens du baccalauréat à cause de la confusion de la première journée au cours de laquelle les examens de mathématique destinés aux séries scientifiques ont été par inadvertance ou volontairement donnés aux élèves des séries lettres modernes.

Cette grave faute, dont la direction des examens et de l’évaluation est responsable, a occasionné des frais supplémentaires de plusieurs dizaines de millions pour permettre la location de dizaines de voitures destinées à acheminer ces nouveaux examens vers tous les centres nationaux sur l’ensemble du territoire national et payer les perdiums des centaines de surveillants remobilisés pour assurer le bon déroulement des compositions. Tout cela sans que personne ne réponde de cette grosse négligence qui a secoué l’examen national le plus en vue et a fait planer beaucoup de doute sur le sérieux des services chargés de son organisation.

Il faut dire que c’est depuis longtemps que le ministère de l’éducation (et de la formation professionnelle depuis trois mois) est un ‘’havre’’ des pratiques les plus malsaines en termes de laisser aller, de mauvaise gestion de ses nombreuses ressources humaines et financières, de népotisme, de corruption, d’injustice, de promotions subjectives sur la base de l’allégeance politique ou de toutes autres pressions sociales, tribales et autres. A titre d’exemple, il y a quelques semaines, le conseil des ministres a procédé à la nomination d’un très proche parent de la secrétaire général au poste de directeur adjoint des examens et de l’évaluation.

Cet heureux promu est un professeur sortant en juillet 2018 qui n’a jamais enseigné un seul jour. Mieux, il a même été emmené à la direction des stratégies et de la coopération (service informatique) alors que ses promotionnaires attendaient encore le mouvement. Pour lui faire de la place, le professeur qui supervisait excellemment depuis plus de deux décennies toutes les opérations des examens a été muté au ministère comme directeur de l’informatique.    


source AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche