. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Parlement : L’Assemblée nationale adopte la convention portant création de la Société financière africaine

Mardi 22 Novembre 2022 - 10:38

L’Assemblée nationale a adopté, au cours d’une plénière, tenue ce lundi, sous la présidence de M. Hachem Samory M’Bareck, son vice-président, un projet de loi permettant l’approbation de la convention portant création de la Société financière africaine.

Ladite convention vise, entre autres, à soutenir le développement des infrastructures en Afrique, à fournir les ressources d’investissement nécessaires au développement et à faciliter le commerce africain en général dans toutes les activités bancaires et financières de promotion des investissements dans le continent.

La Société financière africaine, dont le siège permanent est à Lagos, au Nigeria et le capital de deux milliards de dollars américains, est une société multilatérale, spécialisée dans le domaine de l’investissement public et privé, et jouit de la personnalité juridique internationale, a affirmé à cette occasion, le Ministre des affaires économiques et de la promotion des secteurs productifs, M. Ousmame Mamadou Kane, dans sa présentation dudit projet de loi devant les députés, disant qu’elle comprend 36 Etats et 3 organisations multilatérales.

Les statuts de la société ont été approuvés au cours de l’assemblée des actionnaires fondateurs lors de leur réunion tenue à Lagos le 07 mai 2007, a-t-il ajouté.

Il a rappelé leur entrée en vigueur le 28 mai 2007 après la signature de l’accord de siège de la société.

La Mauritanie avait commencé à contacter cette société en 2019 et parvenue à un accord préliminaire sur l’adhésion, sous condition de finalisation des procédures requises pour être membre, a poursuit le ministre.

M. Kane a précisé que les missions de la société portent, essentiellement, sur l’appui à la croissance économique et au développement industriel des pays africains, tout en fournissant un rendement sur investissement aux actionnaires, disant qu’elle œuvrera à développer les secteurs de l’énergie et des industries extractives africaines ainsi qu’à fournir des facilités dans le domaine des prêts et du refinancement des institutions financières africaines.

La ratification de cette convention permettra à la Mauritanie de bénéficier des interventions de cette société visant à favoriser le financement des investissements publics et privés au niveau des Etats membres et à faciliter la mobilisation de l’épargne intérieure et extérieure pour financer des projets de développement, a indiqué Ousmane Mamadou Kane.

Les députés ont apprécié dans leurs interventions cette convention, qui diront-ils, contribuera à attirer les investissements et à renforcer les liens avec les pays frères et amis, notamment dans le domaine économique.

Ils ont loué, également, la politique du gouvernement dans ce domaine, qui a permis de mobiliser les ressources nécessaires à la mise à niveau des secteurs productifs, lesquels auront un impact positif sur la vie des citoyens, ont-ils dit, insistant sur la nécessité de lutter contre la corruption et de créer un cadre pour la saine mise en œuvre des projets de développement de sorte à assurer le décaissement des ressources financières dans les domaines pour lesquels elles ont été allouées.
AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche