. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie-Sénégal : arrivée essentielle du FPSO pour le projet gazier GTA

Mardi 4 Juin 2024 - 18:29

Mauritanie-Sénégal : arrivée essentielle du FPSO pour le projet gazier GTA
L’unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO) a atteint son emplacement au sein du projet Grand Tortue Ahmeyim (GTA) GNL phase 1, situé au large de la Mauritanie et du Sénégal, selon BP.

Cette étape marque un tournant décisif dans le développement du champ gazier GTA. L’arrivée du FPSO, une structure immense équivalente à deux terrains de football et s’élevant sur dix étages, a été confirmée par l’opérateur BP. La plateforme est désormais à 40 kilomètres des côtes, amarrée à 120 mètres de profondeur.

Ayant parcouru plus de 12 000 milles nautiques depuis le chantier naval COSCO à Qidong en Chine, cette infrastructure clé de 81 000 tonnes témoigne, selon Dave Campbell, VP Senior de BP pour la Mauritanie et le Sénégal, de la « résilience, des compétences, du travail d’équipe et des efforts considérables de tous les partenaires ».

Le FPSO est destiné à traiter jusqu’à 500 millions de pieds cubes de gaz naturel par jour, extraits des réservoirs sous-marins à une profondeur record de 2850 mètres sous les eaux mauritano-sénégalaises. Après épuration, le gaz sera transféré par gazoduc vers une unité flottante de liquéfaction du gaz naturel (FLNG) située à une dizaine de kilomètres offshore.

La phase 1 du projet GTA, évaluée à plusieurs milliards de dollars, vise une production annuelle de 2,3 millions de tonnes de GNL pendant plus de 20 ans. Ce GNL sera en grande partie exporté, bien qu’une fraction soit allouée à la demande intérieure croissante des deux pays hôtes.

Dave Campbell a décrit le projet comme « majeur et innovant », soulignant l’ouverture à l’exploitation des ressources gazières offshore de la région. Les présidents de la Mauritanie et du Sénégal ont d’ailleurs qualifié GTA de « projet national d’importance stratégique » en raison de ses implications économiques significatives.

Le déploiement du FPSO a nécessité des efforts techniques et logistiques considérables, avec plus de 330 000 inspections pour ce navire, qui incorpore 37 000 mètres de tuyaux et 1,52 million de mètres de câbles.


senego
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche