. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

M. Saleh Ould Hanena, président du parti Hatem : ‘’Nous sommes désolés pour l’éclatement de l’opposition car elle constituait et constitue toujours l’un des piliers du processus démocratique’’

Jeudi 30 Mars 2023 - 20:35

M. Saleh Ould Hanena, président du parti Hatem : ‘’Nous sommes désolés pour l’éclatement de l’opposition car elle constituait et constitue toujours l’un des piliers du processus démocratique’’

Le Calame : Votre parti prendra part aux élections locales de mai prochain. Pouvez-vous nous dire comment se déroulent les préparatifs ? Combien de listes allez-vous présenter et quelles chances Hatem a de glaner des sièges ?

Saleh Ould Hanena : Les préparatifs se déroulent très bien au niveau de notre parti afin de prendre part aux élections locales et municipales de mai prochain. Nous avons présenté cinquante (50) listes communales au niveau national et six (6) listes pour les régionales.
 

- Après la mise en place de la CENI, l’adoption de son chronogramme et le RAVEL avez-vous que le sentiment qu’on se dirige vers des élections transparentes et crédibles ?
 

-Nous pensons, au niveau du Parti Hatem, que les préparatifs techniques et matériels entrepris par la CENI sont rassurants et vont permettre une plus grande transparence et crédibilité à ces élections prévues en mai 2023.

 

-Vous avez été membre actif de l’opposition au régime de l’ancien président Aziz et aujourd’hui vous êtes proche du pouvoir de son successeur. Quel est l’état de vos rapports avec les partis de la majorité présidentielle en particulier avec le principal, INSAF ? Que vous inspire l’éclatement de l’opposition ?
 

-Nos rapports avec les partis de la majorité sont au beau fixe et en particulier avec le parti le plus important à savoir le Parti INSAF. Nous sommes désolés pour l’éclatement de l’opposition démocratique car elle constituait et constitue toujours l’un des piliers du processus démocratique.

 

-Le mois du ramadan vient commencer, et comme à chaque fois, les étiquettes valsent dans nos marchés. Les opérations ponctuelles d’ouverture de points de ventes de kits alimentaires suffisent-elles à endiguer la hausse et partant soulager les ménages démunis ?
 

-Nous ne pouvons pas dire que ces opérations ponctuelles suffisent pour endiguer la hausse des prix que connait le marché mais ce qu’on peut dire est que cette opération contribue quand même à soulager les ménages les plus démunis et leur permet de s’acquérir des denrées de première nécessité en quantité suffisante et à des prix abordables.

 

-La Mauritanie s’est rappelée du terrorisme qui gangrène certains pays du Sahel, avec l’évasion des détenus Salafistes de la prison centrale de Nouakchott. Ils ont été rattrapés, trois sont morts et un est maitrisé. Que vous inspire en tant qu’ancien militaire cet épisode ?
 

-Le terrorisme est un phénomène transfrontalier qui est connu par tous les pays du monde à des degrés différents. Ce que je peux dire en ma qualité d’ancien militaire est que l’opération entreprise par nos vaillantes forces armées et de sécurité a connu une très grande réussite sur les plans opérationnels et techniques. Nous espérons que la vigilance de nos forces armées et de sécurité viendra à bout de la menace terroriste qui menace toujours le pays.

Propos recueillis par Dalay Lam

lecalame

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche