. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

M. Ould Abdel Aziz aurait-il un droit de mépriser le pays et ses institutions ? Par Maître LÔ Gourmo Abdoul

Mercredi 2 Juin 2021 - 01:16

L'ancien Président de la République méprise les institutions. C'est sa principale ligne de conduite depuis qu'il a eu une once d'autorité dans ce pays, il y a deux décennies. Aujourd'hui assigné à résidence, ( et non en état d'arrestation préventive comme il l'a fait pour nombre de ses adversaires et pour des vétilles), il a le culot de se plaindre d'être suivi par le police, quand il...sort de son domicile !
C'est une incroyable marque de mépris à l'égard de la police et de la justice qui prennent le temps et leur plume pour lui répondre sérieusement .

J'aimerais bien savoir pourquoi M. Mohamed Ould Abdel Aziz - accusé des pires crimes contre l'économie de notre pays ( corruption, prévarication, détournement des biens publics, abus des biens sociaux , trafics d'influence et trafics en tous genres etc....)- j'aimerais donc bien savoir pourquoi ce personnage devrait continuer à bénéficier de tels priviléges, d'une telle déférence de la part des pouvoirs publics qu'il méprise et insulte, diffame à longueur de Journée, par interviews, conférences de presse, nationalement et internationalement ? Des voleurs de poulets ou de roues essaiment toutes les prisons du pays avant leur jugement. Des hommes d'affaires de renom ou non, des cadres supérieurs, moyens ou petits ont été envoyés à Bir Moghrein pour y pourrir des lustres avant jugement juste par oukazes décidées de notoriété publique par le même Aziz, toujours avant jugement; des hommes d'affaires présentant toutes les garanties possibles et imaginables sont en prison actuellement sur la base de simples soupçons, avant jugement encore...Pourquoi ces 2 poids deux mesures ?

Pourquoi M. Ould Abdel Aziz aurait-il le privilège féodal d'être au dessus de tout ce monde et aurait-il en dernière instance, le droit de mépriser le pays et ses institutions ? N'est-il pas en posture de harcèlement vis à vis des autorités de justice et de police ? Les députés n'ont ils pas dû aller se plaindre contre lui à cause de la gravité de ses attaques contre eux ? Ajiib !

Professeur Gourmo Abdoul LÔ
Facebook
Mardi 1er juin 2021

adh-mauritanie

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche