. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministère délégué auprès du ministre de l’économie et de l’industrie organise une journée de formation sur la propriété industrielle

Jeudi 14 Novembre 2019 - 16:22

Le ministère délégué auprès du ministre de l’économie et de l’industrie organise une journée de formation sur la propriété industrielle
Le ministère délégué auprès du ministre de l’économie et de l’industrie, chargé de la promotion de l’investissement et du développement industriel, représenté par la direction générale du développement industriel, en coopération avec l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle et la Faculté des sciences juridiques et économiques de l’Université de Nouakchott Al-Asriya, a organisé, jeudi matin, une journée de formation sur la propriété industrielle dans un hôtel à Nouakchott.

La journée a bénéficié aux étudiants de la faculté des sciences juridiques et économiques, ainsi qu’à ceux des écoles d’ingénieurs et aux représentants du secteur privé dans le pays.

Cette formation, d’une journée, entre dans le cadre du programme de sensibilisation et d’éveil continu au sujet de l’importance de la propriété industrielle exécuté par le département. De sorte à ce que tous les acteurs des deux secteurs public et privé, soient conscients des mesures juridiques nécessaires pour enregistrer les brevets d’invention et la protection des droits.

Dans un mot cette occasion, le secrétaire général du ministère de l’Economie et de l’Industrie, M. Mohamed Ould Ahmed Aida, a affirmé que la propriété industrielle constitue un levier pour le développement économique, en particulier dans un contexte marqué par la croissance de l’essor technologique. Du coup, la propriété intellectuelle est devenue indispensable en tant qu’instrument d’adaptation du savoir-faire et des aptitudes aux fondamentaux de commerce, exploitables et compétitifs.

Le secrétaire général a insisté sur l’importance de la propriété industrielle comme outil d’encouragement à la créativité, à l’innovation, d’où la nécessité de son introduction dans les programmes et curricula scolaires au sein des universités.

L’amélioration de la recherche scientifique compte au nombre des engagements pris par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, notamment la dynamisation du Conseil supérieur de l'innovation et la mise en place d'un fonds spécial destiné à financer la recherche scientifique et l'invention.

Pour illustrer cette orientation importante, ajouté Ould Ahmed Aida, le secteur concerné, en coopération avec l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), a créé des centres de soutien à l’innovation et aux technologies d’invention, une base de données gratuite contenant des millions d’informations techniques sur les brevets. Le ministère poursuivra l’expansion de ces centres pour en faire bénéficier les étudiants, les chercheurs et les industriels, à travers l’ouverture de cellules en liaison avec ces centres dans diverses universités, écoles et grandes entreprises industrielles.

La cérémonie d’ouverture de la session de formation s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de la Justice par intérim, du directeur général du Département général du développement industriel, du vice-doyen de la Faculté des sciences juridiques et économiques et de nombreux responsables centraux au sein des secteurs concernés.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche