. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le célèbre entrepreneur mauritanien Mohamed Ould Bouamatou décoré par la France de la Légion d’honneur

Vendredi 7 Juin 2024 - 20:26

Mohamed Ould Bouamatou, puissant homme d’affaires, mécène reconnu et opposant farouche de l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, a été décoré jeudi par l’ambassadeur de France à Nouakchott des insignes de Chevalier de la Légion d’honneur.


Cette distinction a été remise à M Bouamatou par Alexandre Garcia, lors d’une cérémonie à la Résidence de France à laquelle ont assisté sa famille, ses proches dont l’ancien ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie et ex-patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn et son épouse Myriam L’Aouffir, des ministres mauritaniens ainsi que des personnalités du monde de la politique et de l’économie.


« Si le président Emmanuel Macron vous a attribué cette haute distinction honorifique sur sa sa réserve personnelle, cher M Bouamatou, c’est pour honorer votre brillant parcours professionnelle et votre engagement en faveur de la francophonie et de la promotion et du rayonnement de la culture française en Mauritanie à travers l’alliance à Nouakchott », a souligné l’ambassadeur de France Alexandre Garcia, en rendant un vibrant hommage au parcours de l’homme d’affaires et à ses multiples actions dans les domaines social et éducatif à travers sa fondation


Très présent dans plusieurs secteurs économiques en Afrique de l’Ouest, Mohamed Ould Bouamatou est également connu pour soutenir de nombreuses oeuvres caritatives, a rappelé l’ambassadeur de France, indiquant que M Bouamatou a notamment fondé un hôpital ophtalmologique à Nouakchott, agrandit la maternité Cheikh Zayed, permis l’accès potable à des milliers de foyers, financé la construction d’établissements scolaires en Mauritanie et ailleurs, et distribué des bourses à des enfants de milieux défavorisés.

« C’est avec reconnaissance et solennité que je vais vous remettre, au nom du président de la République, les insignes de Chevalier de la  Légion d’honneur », a fait valoir M. Garcia.


Prenant la parole, l’homme d’affaires et philanthrope n’a pas manqué de revenir sur son douloureux exil et son opposition ouverte à l’ancien président et cousin Mohamed Ould Abdel Aziz qu’il accuse d’avoir trahi les promesses du changement en Mauritanie.

Celui qu’il appelle tout au long de son allocution « le chef de gang » et le « dictateur » sans jamais le nommera été jugé coupable, le 4 décembre 2023, d’enrichissement illicite, de blanchiment d’argent, de corruption, dilapidation des biens publics, avant d’être condamné à 5 ans de prison.


Après un exil de 10 ans passés entre le Maroc, l’Angleterre, la Belgique, l’Espagne ou encore la France, Mohamed Ould Bouamatou est rentré en Mauritanie le mardi 10 mars 2020 à la faveur d’une politique d’ouverture initiée par le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

A peine ses pieds ont foulé le sol mauritanien, M. Bouamatou est parti se recueillir sur la tombe de sa mère, décédée pendant son exil. Ould Abdel Aziz avait interdit à son cousin et opposant d’assister à ses funérailles.


atlasinfo

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche