. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le cardiologue d’Aziz conseille une vie sans stress à son patient

Samedi 28 Janvier 2023 - 18:30

Des médecins mauritaniens, dont le directeur de l’hôpital national de cardiologie Dr Ahmed Ould Ebbe, ont conseillé à l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz un mode de vie calme et sans stress.

La nouvelle a été rapportée par les avocats de l’ex président après sa dernière détention à l’école de police où il avait subi un malaise et fait l’objet au cours d’un précédent contrôle provisoire au niveau de cet établissement des complications cardiaques ayant conduit à le soumettre à un cathétérisme cardiaque.

Les avocats ont fait cette révélation au cours de leurs plaidoiries présentées la semaine passée, à l’occasion de la seconde journée du procès des accusés avec à leur tête l’ancien président dans ce qui est communément appelé dans les cercles politiques et, médiatiques  du dossier de la décennie de corruption,.

 Le stress pourrait constitue une menace pour la vie de notre client, qui doit mener une vivre une vie exempte de sources d’anxiété et de pression psychologique ainsi qu’à faire des exercices physiques et suivre un régime alimentaire spécial, ont insisté les avocats.

Illustrant leurs dires, les avocats d’Aziz ont lu au président du Tribunal et ses assesseurs le témoignage écrit établi par le médecin français de Ould Abdel Aziz qu’il avait consulté après opération du cathétérisme cardiaque.

Un certificat dans lequel le spécialiste français avait précisé que “l’exercice de la pression psychologique et l’isolement cellulaire étaient la cause de ses complications sanitaire.

Motivant sa comparution devant le tribunal par son souci de  “défendre son honneur” contre des “accusations extravagantes, fallacieuses, concoctées par une équipe hybride sélectionnée au service de l’injustice, l’ancien président court un risque élevé de complication de son fragile état de santé, en raison des joutes houleuses qui peuvent caractériser le cours du procès.

L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz avait une très bonne santé, avant d’être écroué en juin 2021 à l’école de police, dans le centre-ville de la capitale Nouakchott et d’être soumis par la suite à des conditions carcérales jamais réservées à un ex président à travers le monde, rappelle-t-on.

senalioune

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche