. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le PAM au chevet des vulnérables de Boully au Guidimakha

Mardi 27 Juin 2017 - 11:46

Une mission conjointe composée du représentant du PAM en Mauritanie,  du premier conseiller de l’Ambassadeur de France, de l’attaché de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Mauritanie, du Grdr Sélibaby et de son COS, de l’ONG Actions et Au secours  s’est rendue ce 21 juin 2017   à Boully, au  Guidimakha  pour visiter les programmes d’aménagement en CES/DRS (cordons pierreux et demis lunes) et de nutrition (CRENAM) menés  auprès des populations  de Boully en particuliers les jeunes et  enfants.

Le projet FFA financé par le PAM et mis en œuvre par le Grdr- Sélibaby a créé et identifié une dynamique et des solutions durables aux problématiques de sécurité alimentaire et de moyens d’existence à Boully pendant cette période de soudure. Il s’agit de construction d’ouvrages de conservation des eaux et de sols, défense et restauration des sols (CES/DRS) sur 15 ha, et d’exploitation durable des terres dégradées à Boully en abordant également la problématique de la production agricole sous un angle technique et l’exclusion sociale (accès aux ressources foncières des jeunes).

Le projet a permis aux jeunes et aux ménages vulnérables d’avoir des revenus supplémentaires et de faire face à la période de soudure et il contribue significativement à l’amélioration des conditions de vie socio-économiques des populations de Boully en général.

Cette action est soutenue financièrement par l’Union Européenne, le Ministère français des Affaires étrangères et du développement international, la coopération espagnole et la Saudia Arabia kingdom of Humanity.

Dans le cadre donc  de l’assistance du Programme Alimentaire Mondial (PAM) aux populations vulnérables au Guidimakha et grâce  à l’appui technique du GRDR, cellule de Sélibaby, les membres de l’Association des jeunes de Boully ont pu construire des cordons pierreux sur une zone  de plus de 15 hectares. Cet aménagement permettra désormais  la régénération de la couverture végétale et  servira de culture du mais, du niebé, du sorgo, du gombo, d’arachide…souligne Abdou Yataberé, coordinateur du GRDR, une organisation expérimentée sur les aménagements des eaux de surface en charge  de la mobilisation sociale, de l’encadrement et d’appui technique.

La mission est accueillie  par les notables  et des femmes du village, les membres de la délégation  ont été  sur le site  d’aménagement. Sur place, ils ont été  édifiés  par les techniciens du GRDR  sur les expériences  et  les travaux  déjà réalisés.

Les financiers des réalisations qui  profitent à plus d’un  dans la commune se sont en suite  rendus à mamagoufa, un marigot qui constitue une menace pour  le village pour constater  les   risques d’inondation  auxquels peuvent être soumis ce chef lieu communal à la frontière avec le Mali.

En fin, au niveau du  poste de santé  qui abrite  le CRENAM,  le  représentant du PAM  et toute la délégation s’est  aussi enquis  sur sa prise en charge  de la malnutrition auprès  de l’infirmier, chef du poste médical et du coordinateur de l’ONG Actions qui  s’est exprimé au nom du consortium  d’ONG nationales (Action-Au secours) , intervenant dans le domaine sur  la prise en charge  du fléau de la malnutrition  au Guidimakha

En un mot, le PAM a rassuré plus d’un chez les gansoyinko  en  ce 21 juin 2017.

Amadou Bocar Ba/Gaynaako

Source: Essirage.net / notre-info.com

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Recherche

Pendant ce temps...