. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Lancement du Projet d'Investissement de Résilience des Zones Côtières en Afrique de l’Ouest

Mercredi 31 Octobre 2018 - 18:33

Lancement du Projet d'Investissement de Résilience des Zones Côtières en Afrique de l’Ouest
Les travaux d’un atelier national de lancement du Projet d'Investissement de Résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (WACA ResIP/Mauritanie), organisé par le ministère de l’environnement et du développement durable en collaboration avec la Banque Mondiale (BM), ont débuté mercredi matin à Nouakchott.

S’exprimant pour l'occasion, le ministre de l’environnement et du développement durable, M. Amédy Camara, a souligné que cette rencontre est un bel exemple coopération et de partenariat technique et financier réussis en vue d’une gestion concertée et intégrée du littoral de Mauritanie. Il a ensuite passé en revue les effets néfastes des changements climatiques sur les écosystèmes et les vies humaines.

Il a, par la suite, précisé que les impacts de ces changements climatiques sont à la fois d’ordre environnemental, social et économique, et par conséquent augmentent la vulnérabilité des populations notamment au niveau local et régional.

Le ministre a enfin indiqué que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, qui accorde une priorité particulière à la lutte contre les effets néfastes du changement climatique et au développement durable de la Mauritanie, a instruit le gouvernement de travailler en synergie et de tout mettre en œuvre pour trouver une solution durable à la gestion intégrée de notre littoral.

De son côté, le porte-parole de la représentation de la BM à Nouakchott, M. Nicolas Kotschoubey, a souligné que le projet WACA, destiné à renforcer la résilience des habitants du littoral de six pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Côte d’Ivoire, Mauritanie, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal et Togo), a été approuvé par le Groupe de la BM le le 9 avril 2018 avec une enveloppe de 220 millions de dollars, notant qu’il est une réponse collective aux besoins urgents de la lutte contre la dégradation du littoral, selon une approche régionale intégrée et résiliente aux changements climatiques.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence du ministre des pêches et de l’économie maritime, du président de l’autorité de la Zone Franche de Nouadhibou et des autorités administratives et communales de la wilaya de Nouakchott ouest.

source AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Rubriques à la une

Recherche