. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Lancement à partir de Kendra de la campagne annuelle de préservation des pâturages

Samedi 13 Octobre 2018 - 17:44

Lancement à partir de Kendra de la campagne annuelle de préservation des pâturages
La campagne annuelle de préservation des pâturages naturels contre les feux de brousse a été lancée samedi par le ministère de l’environnement et du développement durable à partir de Kendra, relevant de la commune de Kiffa (wilaya de l’Assaba).

Cette campagne, exécutée par la Société Nationale d’aménagement agricole et de travaux (SNAT), dans le cadre d’un partenariat avec le département de tutelle, vise assurer l’entretien de la plupart des anciens pare – feux soit 10290 kilomètres avec une largeur de 6 mètres au minimum et 9 mètres dans certains cas et la réalisation de 600 nouveaux km en plus du renforcement de la campagne de sensibilisation et de communication à travers les médias ainsi que l’implication de toutes les parties concernées et des partenaires dans cette campagne (comités villageois, associations d’éleveurs, et de défense des ressources naturelles) en plus de la sécurisation des réserves pastorales stratégiques dans la zone d’El Atef (Gorgol) ; d'Aghorat (Hodh El Gharbi) ; de Deknek (Assaba) et de Lekhtayer (Guidimagha) par le canal d’équipes mobiles de l’environnement.

La campagne a pour objectif également le renforcement des opérations d’extinction des feux de brousse, de leur suivi et de leur évaluation en exploitant les Nouvelles technologies de l’information et de la communication, le système d’alerte à distance et l’appui des capacités techniques aux niveaux central et régional pour garantir une bonne coordination et un meilleur suivi.

Cette campagne, financée sur fonds propres de l’Etat, pour un montant de 62, 81 millions N-UM, a pour but de diminuer le nombre des feux de brousse de l’ordre de 50% ; de garantir l’existence de pâturages suffisants pour les éleveurs ; de limiter la transhumance transfrontalière et le recours aux aliments de bétail dans les périodes de soudure.

Dans un mot pour la circonstance, le ministre de l’environnement et du développement durable, M. Amédi Camara, a indiqué que ''notre pays a connu cette année une très bonne pluviométrie avec une répartition spatio-temporelle des précipitations très satisfaisante dans toutes les Wilayas agro-sylvo-pastorales du pays à l’exception de la Wilaya du Brakna qui a enregistré une mauvaise répartition temporelle des précipitations".

"L’évaluation des pâturages réalisée par les services Techniques de mon Département conjointement avec ceux de l’Intérieur et de la Décentralisation et de l’Elevage au niveau des wilayas agro-sylvo-pastorales du pays, a confirmé la production d’un excellent et très bon pâturage dans l’ensemble des wilayas agro-sylvo-pastorales à l’exception de celle du Brakna. La biomasse produite cet hivernage 2018 sur la totalité des parcours naturels a été estimée à 3,244 millions de tonnes de biomasse soit une valeur économique estimée à 20,208 Milliards d’Ouguiya équivalent d’aliment bétail. Selon les spécialistes cette biomasse peut couvrir pendant la période sèche le besoin d’environ 3,02 Millions d’UBT (unité de bétail tropical), soit 75,5 % du besoin de notre cheptel national d’où l’intérêt de l’exécution d’une bonne campagne de préservation de nos pâturages contre les feux de brousse".

Habituellement et selon les statistiques dont nous disposons, depuis 2007, notre pays enregistre en moyenne 166 feux de brousse par an qui ravagent chaque année environ 479 000 ha(soit 4 790 Km²) de pâturages au niveau de nos 7 (sept) wilayas agro- sylvo- pastorales.

Selon nos estimations cette importante superficie pastorale détruite par les feux à une valeur économique d’environ 10 Milliards d’Ouguiya en équivalent d’aliment bétail.

En plus de cette importante perte économique, les feux de brousse constituent l’un des facteurs majeurs de la dégradation des ressources naturelles et des terres causant ainsi d’énormes dégâts sur la biodiversité et sur les personnes et leurs biens.

Ainsi, pour faire face à cette situation, notre Gouvernement mène chaque année une vaste campagne nationale de protection des pâturages contre les feux de brousse dans les 7 wilayas agro-sylvo-pastorales du pays (les deux Hodhs, l’Assaba, le Guidimakha, le Gorgol, le Brakna et le Trarza).

Cette Campagne est basée sur 3 axes principaux à savoir :

La réalisation et l’entretien des travaux des pare-feux ; la sensibilisation et la communication ; l’extinction des feux de brousse.

"C’est dans ce cadre et à l'instar des années précédentes que le Gouvernement du Premier Ministre Monsieur Yahya Ould Hademine, sur instruction de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République, mon Département a décidé de lancer cette année le démarrage de cette importante campagne nationale de protection des pâturages contre les feux de brousses dans votre belle Wilaya".

Le wali de l’Assaba, M. Mohamed El Hacen OuldMohamed Saad avait auparavant dans son mot ms l’accent sur l’importance que revêtnt les ressources naturelles au niveau du Rif invitant les comités villageois à jouer pleinement leur rôle et notant que les autorités sont disposées à les accompagner dans ses efforts.

Le maire de la commune de Kiffa, M. Mohamed Lemine Ould Sidi Brahim a apprécié le choix de la commune pour abriter cette manifestation qui traduit l’intérêt que les pouvoirs publics accordent aux éleveurs en particulier et aux citoyens en général, demandant aux populations de faire preuve de vigilance et de comportement civilisé par rapport aux feux de brousse.

Ensuite, le ministre a donné le coup d’envoi du lancement effectif des opérations d’entretien des pare – feux pour la saison 2018 – 2019 dans toutes les wilaya pastorales.

Le directeur général de la SNAT, M. Mohamed Mahmoud Ould Yahya a, dans une déclaration à l’AMI indiqué que son entreprise est fin prête pour exécuter cette campagne dans les meilleures conditions possibles conformément aux dispositions du cahier des charges qui la lie au ministère de l’environnement. Ainsi la société a mis en place 11 niveleuses réparties entre les wilaya concernées.

Quant au directeur de la protection de la nature, M. Ethmane Ould Boubacar, il a attiré l’attention sur le fait que les anciens et nouveaux pare – feux programmés cette année dans les 7 wilaya se présentent comme suit : 2615 km pour l’entretien et 300 nouveaux à réaliser au Hodh Charghi ; 2515 km à entretenir et 200 nouveaux à réaliser au Hodh El Gharbi ; 1600 km à entretenir en Assaba ; 1060 km à entretenir et 100 à réaliser au Guidimagha en plus 90, 400 et 1200 km à entretenir respectivement dans les wilaya du Gorgol, du Brakna et du Trarza.

source AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche