. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La femme Mauritanienne : Rempart contre l’épidémie du Covid - 19

Mercredi 20 Mai 2020 - 23:39

La femme Mauritanienne : Rempart contre l’épidémie du Covid - 19
L’ampleur et la gravité de l’épidémie dans les pays développés et ses graves conséquences ont montré que la première bouée de sauvetage en Mauritanie réside dans les actions qui permettront d'éviter la propagation du virus et l'élargissement du spectre de contamination.

Ce constat a conduit le Gouvernement mauritanien à prendre très tôt, au début du mois de Mars 2020, des mesures drastiques sans précédent pour tenter de limiter la propagation du virus, en intensifiant les campagnes de sensibilisation, en instaurant le couvre – feu et en fermant les écoles, les mosquées, les marchés ainsi que les frontières du pays.

L’instauration d’un confinement généralisé a fait basculer des milliers de personnes sans réserve financière dans la précarité et le chômage. La gravité de cette situation a conduit le Président de la République,M.Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a créé un fonds national de solidarité sociale "pour lutter contre le coronavirus et ses conséquences". Ce fonds déjà doté de près de 60 millions dollars américains sur ressources publiques est destiné à financer des actions dont notamment l'acquisition de médicaments, à l'appui de 30.000 familles pauvres pour le reste de l'année et la prise en charge de l'ensemble des impôts et taxes douanières sur les importations des produits de première nécessité, notamment, de blé, d'huile, de lait en poudre, de légumes et de fruits.
Tout laisse, malheureusement, croire que les plans d'aide et de soutien annoncés seraient insuffisants pour parer aux risques économiques et sociaux économique pouvant être provoquer par la mise à l’arrêt même partiellement de l’économie. Dès lors, l’ensemble des forces vives du pays doivent être mobilisées et mises à contribution dans la lutte multidimensionnelle contre le Covid – 19.

Dans ce contexte difficile lié à la pandémie, les outils de prévention de la maladie et les outils de sensibilisation à l’hygiène sont très importants. Très tôt, le Réseau des Femmes Leaders Maghrébines – Mauritanie a été préoccupée par les effets de cette crise, particulièrement, sur les populations les plus vulnérables. C’est ainsi que le Réseau des Femmes Leaders Maghrébines – Mauritanie est à pied d’œuvre afin, d’une part, de freiner la propagation de l’épidémie et d’autre part, de contribuer, même, modestement, à en limiter les conséquences économiques et sociales.

Au milieu de ces actions, notre Réseau a pris en compte la vulnérabilité des femmes et des filles, exacerbée par la crise sanitaire et économique. En effet, les femmes sont plus exposées au COVID-19 à cause de leur sur-représentation dans les professions de santé et les services sociaux. Nombre d’entre elles sont sages-femmes, infirmières ou agents de santé communautaires, des rôles qui les placent en première ligne en cas d’épidémie.
Notre Réseau met tout en œuvre pour que les femmes et les filles les plus vulnérables obtiennent les soutiens dont elles ont besoin pour traverser la crise et qu’elles auront les ressources nécessaires pour rebâtir leur vie dans les mois à venir.

En Mauritanie, la Femme est le pilier de la famille ; ce qui lui donne de grandes autorités et persévérance pour faire respecter les mesures d’hygiène. Les femmes sont des « guerrières » pour leur manière de lutter contre les épidémies. Organisées en groupe de moins de cinq (5) personnes, des bataillons de femmes ont transmis, grâce à de nombreuses campagnes de sensibilisation organisées à travers tout le pays, les gestes barrières permettant de limiter la transmission du coronavirus.

Le confinement, le couvre-feu et les restrictions des mouvements de personnes qui font partie de la stratégie visant à ralentir la transmission du Covid - 19 ont des impacts socio – économiques néfastes sur la population.
En appui aux interventions du fonds national de solidarité sociale, le Réseau des Femmes Leaders Maghrébines
– Mauritanie ne ménage aucun effort afin de soutenir au mieux la population dans cet état d’urgence, qui peut s'avérer déstabilisant et stressant, notamment pour les personnes plus vulnérables.

Avec le confinement et la fermeture des établissements scolaires, les autorités scolaires ont décidé de faire autrement, dispenser les cours en ligne pour tenter de rattraper le retard. Cette démarche a été très vite rattrapée par les inégalités sociales qui pèsent sur les trajectoires scolaires, notamment, la disponibilité des espaces numériques de travail (tablettes, ordinateurs, etc.) et des connexions Internet.

Tous les efforts doivent être unis pour lutter contre la pandémie du COVID-19 qui est bien plus qu'une crise sanitaire étant donné qu’elle a le potentiel de créer des crises sociales, économiques et politiques dévastatrices qui laisseront de profondes cicatrices.

Zahra Abdallahi
Présidente Réseau des Femmes Leaders Maghrébines - Mauritanie

tawary.com
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie



Rubriques à la une

Recherche