. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Formation sur l’utilisation des drones dans la lutte antiacridienne

Mardi 15 Juin 2021 - 11:45

La capitale abrite du 14 au 27 juin courant une formation sur l’utilisation des drones dans la lutte antiacridienne.

Cette formation s’inscrit dans le cadre de l’amélioration des outils d’alerte précoce en particulier l’aspect collecte des données sur le criquet pèlerin et autres déprédateurs des cultures et leur transmission en temps réel.

Il s’agit d’un projet novateur mis en œuvre par la commission FAO de lutte contre le criquet pèlerin dans la région occidentale (CLCPRO).

A cet effet, trois essais d’utilisation de drones ont été réalisés dont deux en Mauritanie en mars 2018 et en janvier 2020.

Les résultats satisfaisants de ces essais ont conduit la CLCPRO à acquérir 16 drones civils adaptés à la lutte antiacridienne.

Cette acquisition vise à renforcer davantage l’efficacité de la gestion de la lutte antiacarienne ainsi que les capacités opérationnelles de la force d’intervention de la Région occidentale (FIRO) qui constitue le dispositif d’intervention de la CLCPRO sur le terrain.

La formation cible les techniciens désignés par les pays membres de la CLCPRO commission, qui seront non seulement chargés de l’utilisation des drones mais aussi de leur maintenance.

Le ministre de l'Agriculture, M. Sidna Ould Ahmed Ali, a déclaré, dans un discours à l'occasion, que cette formation aura un impact positif sur le développement des mécanismes d'exploration et de contrôle avec l'intérêt croissant que notre pays porte à la protection ressources naturelles et assurer la sécurité alimentaire, ce qui se manifeste aujourd'hui par l'acquisition par notre pays d'un important groupe d'équipements pour soutenir les capacités du Centre national de lutte contre les criquets et les oiseaux.

Il a indiqué que la force conjointe d'intervention contre le fléau acridien dans la région ouest qu’abrite notre pays, a été créée en 2016, et qu'un accord cadre a été signé par le secteur et l'autorité de lutte contre le criquet pèlerin dans la région ouest afin d'appuyer et de renforcer la coordination conjointe pour la réalisation des opérations d'exploration et le contrôle proactif, dans la mise en œuvre de la stratégie préventive adoptée par les États membres.

Il a souligné que cette session de formation s'inscrit dans le cadre des orientations de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, visant à protéger les ressources naturelles et combler le déficit alimentaire.

Le ministre a assuré que le gouvernement tient à mettre à niveau les techniques et les équipements d'exploration et de lutte contre ce fléau transfrontalier, notant que la qualité de la formation et la compétence des experts internationaux chargés de les encadrer sont des facteurs qui permettront de s'approprier ces technologies modernes pour des opérations à grand rendement sur le terrain.

Le ministre a exhorté tous les participants à tirer le meilleur parti de cette session, qui constitue une nouvelle occasion de mieux coordonner le travail collectif mené par la force conjointe d’intervention contre les invasions acridiennes dans la région.

Il a remercié la FAO et l'Autorité de lutte antiacridienne dans la région Ouest pour avoir accompagné les efforts des pays de la région et de notre pays en particulier dans la lutte contre ce fléau. Il a fait également mention du concours déterminant des partenaires notamment le Royaume-Uni, la Corée du Sud et la France pour le soutien financier qu'ils apportent dans ce cadre.

A son tour, le Secrétaire exécutif de la Commission de lutte contre le criquet pèlerin dans la Région de l'Ouest, Mohamed Lemine Ould Hamouni, a indiqué que l'année 2020 a été marquée, notamment, par deux événements majeurs, dont un événement sanitaire représenté dans le l'émergence de Corona et le second d'une nature particulière en matière de lutte contre les criquets après le développement d'une crise sans précédent dans les pays de la région centrale notamment dans la Corne de l'Afrique.

Il a passé en revue les efforts déployés par la Commission pour lutter contre l'infestation du Criquet pèlerin en partenariat avec le siège de la FAO et en étroite coopération avec son bureau régional pour s'adapter aux situations d’urgence à travers l’activation de mécanismes efficace d’alerte, de riposte et de coordination.

Il a expliqué que la Commission de lutte antiacridienne dans la région occidentale, en consultation avec ses pays membres, a élaboré un plan régional de gestion du risque acridien pour faire face à une menace potentielle, remerciant les États membres et les partenaires techniques et financiers pour leur soutien.

La cérémonie d'ouverture de la session s'est déroulée en présence des ministres de l’Équipement, des Transports et du Développement des ressources animales, respectivement Mohamedou Ahmedou M’haimid, Lemrabott Ould Bennahi, et le secrétaire général du ministère de l'Agriculture, les ambassadeurs de pays partenaires impliqués dans la lutte antiacridienne et plusieurs autres personnalités.

AMI
chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche