. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Faits divers

Jeudi 3 Novembre 2022 - 13:26

Le faux et l'usage de faux, une habitude hélas bien chez nous
 

Tout le monde sait qu’en dépit de notre sainte religion et de nos mœurs conservatrices, nous entretenons une imperturbable culture  du faux et de l'usage de faux, sans que cela ne nous gêne en aucune manière. Nos sages personnes, nos illustres érudits, nos hauts responsables, nos intellectuels, nos hommes d'affaires et nos jeunes utilisent, chacun à sa manière et selon son besoin, les faux documents et autres roublardises pour atteindre leurs desseins. Nos cadis et autres autorités ont toujours accepté de signer sans hésiter toutes sortes de faux pour plaire à X ou Y.
 

Nos médecins signent le plus souvent à blanc des dizaines de certificats médicaux mis à la disposition de personnes de confiance qui les revendent aux candidats désireux de se présenter à des concours et examens nationaux sans subir la moindre analyse ni examen médical. Des cartes de vaccination dûment signées mais vierges sont aussi vendues aux postes frontaliers et aux aéroports, alors que leurs possesseurs n'ont subi aucun vaccin. Analyses et vaccins du Covid 19 ont été mis de la même manière à la disposition de voyageurs vers l’étranger.
 

Les diplômes n'ont pas échappé à cet étrange phénomène. On affirme que plusieurs cadres et responsables de l'État auraient été recrutés grâce à de tels faux. Une enquête qui avait été entamée afin de tenter de voir clair à ce sujet fut très prématurément close pour on ne sait quelle raison. Certificats de mariage et pièces d'état-civil falsifiés étaient facilement obtenus avant l'avènement de l'agence d'état-civil. Les permis de conduire ou d'occuper et les badges de lots de terrain sont encore trafiqués pour la plupart, causant moult litiges fonciers…

 

Une nouvelle bande de faussaires épinglée
 

Il y a quelques jours, deux voitures sans plaques d'immatriculation s'arrêtent vers 10h devant le bureau d'une agence sise à l'immeuble Oasis. Leurs occupants cernent les lieux et raflent toute personne s’y trouvant. Ils leur menottent les mains et leur bandent les yeux, avant de les embarquer vers une destination inconnue. Les portes du bureau sont fermées à double tour et les clefs emmenées. Informés et croyant avoir à faire à des bandits, les parents des personnes kidnappées se sont beaucoup inquiétés… avant d’apprendre, le lendemain, que celles-ci étaient en fait détenues par la Sûreté de l'État sous l’accusation de faux et d'usage de faux. Ce qui signifie que la sécurité du pays est en cause. On avait en effet déjà vu plusieurs bandes de faussaires épinglées par la police sans que la DSE n'intervienne.

 

Le fameux docteur Ould Bahou
 

Tout le monde se rappelle du fameux faux médecin qui exerça, en 1992, six mois durant au dispensaire de Boutilimitt. Il s'était présenté au hakem avec une note de service en bonne et due forme signée par le secrétaire général du ministère de la Santé. Mais un infirmier remarqua son incompétence et cela le contraignit à fuir. Sa seconde étape fut la ville de Guérou où il ne passa qu'une semaine avant d'être démasqué et arrêté...Libéré un peu plus tard, il parvint à amasser des sommes énormes grâce à des faux. Épinglé de nouveau, on découvrit dans sa tanière des dizaines de cachets et sceaux officiels, ainsi que des en-têtes de diverses institutions.

Mosy

lecalame

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2022 - 13:34 Faits Divers

Jeudi 17 Novembre 2022 - 13:47 Faits divers

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche