. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Bilan de mi-parcours pour le RIMRAP (Renforcement Institutionnel en Mauritanie vers la Résilience Agricole et Pastorale)

Dimanche 9 Décembre 2018 - 17:09

Bilan de mi-parcours pour le RIMRAP (Renforcement Institutionnel en Mauritanie vers la Résilience Agricole et Pastorale)
Les partenaires du programme RIMRAP (Renforcement Institutionnel en Mauritanie vers la Résilience Agricole et Pastorale) de l’Union Européenne, ont organisé leur 3èmecomité de pilotage. L'heure était donc au bilan annuel, jeudi 6 décembre, au Ministère de l’Économie et des Finances où se tenait la réunion avec toutes les parties prenantes et les autres structures invitées.

Depuis le lancement du RIMRAP en 2016, les 4 consortiums du programme composés de 18 ONG nationales et internationales ont mené des diagnostics approfondis dans les 4 régions du programme, les 2 Hodhs, l'Assaba et le Guidimakha. Sur cette base, des actions prioritaires ont pu être définies et amorcées, que ce soit des infrastructures, des appuis techniques ou des formations, toutes essentielles pour renforcer la résilience des populations les plus vulnérables, l’un des objectifs principaux du RIMRAP.
De leur côté, deux Etats membres de l’Union Européenne, l’Allemagne et l’Espagne, accompagnent plus particulièrement le renforcement institutionnel des secteurs de l’agriculture et de l’élevage en Mauritanie, autre objectif majeur du programme.

La GIZ allemande à travers la mise en œuvre de 10 thèmes de formation technique et 10 autres de recherche appliquée, identifiés sur le terrain, dont près de la moitié ont déjà été dimensionnés, en collaboration avec les centres d’Etat, sous forme de modules dont la mise en œuvre démarre dans les semaines à venir. De son côté, l’AECID espagnole poursuit le renforcement des capacités des agents de l’Etat et l’optimisation de la gestion des services centraux et décentralisés.

Au-delà de la poursuite de ces actions, l’année 2019 verra aussi le déploiement de la plate-forme de dialogue sectoriel, lancée en juin 2018, qui permettra d’apporter des visions stratégiques sur des sujets prioritaires. L'alimentation du centre de ressources en ligne sur le développement rural ainsi que la production de vidéos sur les initiatives résilientes dans les régions se poursuivent également. Toutes ces actions menées par l’Assistance Technique permettront de fournir des connaissances et des ressources indispensables à la définition de futures actions sur des bases solides.

La fusion des deux Ministères de l’Agriculture et de l’Elevage en celui du Développement Rural induit une légère période de flottement mais les principes d’action et les fondamentaux du RIMRAP n’en seront pas affectés.
Enfin, la pérennité du programme et la cohérence de l’action pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle et l’Agriculture Durable, premier secteur de concentration de l’UE en Mauritanie sont déjà assurés avec le RIMDIR, programme d'appui aux infrastructures qui démarre actuellement et le RIMFIL qui renforcera les filières agricoles et pastorales à partir de la fin 2019.

source tawary.com
 

 
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche