. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Rosso : L’actuel député-maire et son camp n’iront pas aux élections de septembre

Samedi 30 Juin 2018 - 20:47

Rosso : L’actuel député-maire et son camp n’iront pas aux élections de septembre
Au cours du grand rassemblement qui a eu lieu, cet après-midi du samedi 30 juin, au siège du parti El Wiam à Rosso, le député-maire de Ross, Mr Sidi Mohamed Diarra a levé le coin du voile sur la question de la   participation de son camp aux prochaines élections avant que plusieurs allocutions de circonstance ne soient prononcées.

A l'ouverture de la cérémonie et après le mot de bienvenue, le député-maire Sidi Mohamed Diarra a vivement remercié ses camarades et compagnons de lutte pour les œuvres réalisées ensemble de novembre 2013 à nos jours, par la mairie au profit de la commune de Rosso et de ses populations sur tous les plans et dans tous les domaines. Nous savons qu’il reste beaucoup à faire sur le plan local et nous devons unir nos forces et nos idées pour le réaliser dans un futur proche, ajoute-t-il.

« Comme vous le savez nous avons un immense projet qui est la Mauritanie dans son ensemble et les élections ne sont qu'une conquête », a rappelé le maire. A propos de notre participation aux élections, il est dans notre intérêt d’y aller dans la fierté et ensemble, a expliqué le député-maire de la capitale du Trarza. De ce fait, nous avons choisi de ne pas aller aux élections et d'attendre le moment favorable, a-t-il dit. Une décision saluée par l'assistance!

Ceci dit que nous avons choisi de ne pas participer aux prochaines échéances électorales pour plusieurs raisons,dira-t-il.
Tous les intervenants ont essentiellement abordé le débat sur la non participation des cadres et militants du projet de parti politique : Le Centre par l’Action pour le Progrès (CAP) aux prochains scrutins prévu pour début septembre prochain.

Le Centre par l’Action pour le Progrès, sera une formation politique centriste qui va travailler sur un immense projet politique favorable à tous les mauritaniens sans exception aucune, a déclaré son porte-parole. Il s’agit d’un ensemble de professeurs d’universités, de juristes, d’économistes, de cadres, d’hommes d’affaires, d’experts en communication, de femmes compétentes et de simples citoyens qui ont pensé projeter un parti au profit de la Mauritanie et des mauritaniens, dira-t-il.
Occasion pour les proches, militants et sympathisants à l’actuel député-maire de Rosso M. Sidi Mohamed dit Sidi Diarra d’être favorables à la non participation aux élections municipales, législatives et régionales prévues en septembre prochain, et d’attendre pour préparer pour la présidentielle de 2019.

Non sans toutefois préciser que les différentes tendances du groupe travaillent sur le projet dont les résultats seront connus dans les mois à venir. Selon nos informations, les leaders et militants du CAP n’ont pas accepté de signer un compromis avec aucun parti ou ensemble politique afin d’aller aux élections locales.
« Nous ne sommes pas prêts pour se jeter dans la gueule du loup malgré les appels faits par plusieurs partis », a confié à Tawary un cadre militant du groupe.
Dans son allocution, le coordinateur n'a pas manqué de revenir à son tour sur le projet de parti. Il a expliqué aux participants que toutes les procédures légales ont été faites à temps et tous les éléments ont été réunis. Et, il restait aux autorités compétentes d’attribuer un récépissé au parti et comme cela n’a pas été fait, nous avons décidé de travailler sur le terrain à long terme en attendant la présidentielle, a-t-il précisé.

Selon le porte parole du projet CAP, nous portons un discours modéré qui va dans le sens de la cohésion de l’unité nationale et d’une action politique favorable au développement du pays.
En somme, le CAP ne compte pas jouer sur les postes électifs, ni sur les nominations mais sur un projet de politique générale dans l’intérêt de la Mauritanie.
Et enfin, Sidi Diara a dit qu'ils comptent travailler avec des leaders constructifs, un groupe disposé à soutenir les réformes et le programme que nous disposons dans l’optique de rapprocher les politiques mauritaniens,expression acclamée par de nombreux militants et sympathisants venus de Rosso et ses environnants.

Aboubecrine Sidi depuis Rosso
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Rubriques à la une

Recherche