. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Riziculture: Le Trarza couvre 70% des besoins du pays

Samedi 24 Juillet 2021 - 15:41

La wilaya du Trarza est considérée comme étant le premier producteur de riz en Mauritanie. Elle couvre plus de 70% des besoins du pays en riz, grâce à ses surfaces agricoles considérables.

Dans une déclaration à l’AMI, le délégué régional du ministère de l’Agriculture, M. Khatri Ould Attigh a indiqué que la superficie des terres cultivables de la wilaya est de 55 000 hectares, s’étendant de l’Aftout Sahili jusqu’aux limites de l’arrondissement de Lixeiba 2. Il a ajouté au passage que ces terres arables sont irriguées par 12 affluents. Les agriculteurs peuvent accéder à ces eaux à travers le pompage et le drainage.

Selon lui, l’activité agricole y est repartie en deux campagnes. La première, dite hivernale est essentiellement consacrée à la riziculture avec des surfaces exploitées, qui dépassent souvent les 35 000 hectares. La seconde campagne quant à elle, démarre au mois de janvier. Là aussi, la riziculture se taille la part du lion. Cette année, 28 000 hectares ont été exploités, a précisé le délégué régional du ministère de l’Agriculture.

Par ailleurs, le délégué a rappelé que l’État a fourni de l’engrais gratuitement, des intrants agricoles, a nettoyé tous les affluents et a réhabilité plusieurs terres agricoles, entre autres actions, afin de soutenir la production.

D’après le délégué, le soutien apporté par l’État a permis d’avoir un bon rendement, à raison de 5 tonnes de riz par hectare. Il s’agit pour lui d’une augmentation significative de la production du riz au niveau national et d’une contribution importante à la couverture des besoins du pays en matière de riz.

De son côté, le secrétaire général de la coopérative Tonguel, M. Ahmed Lemrabott a salué l’apport des autorités et noté que les résultats de la campagne d’été en cours sont bons. Poursuivant son propos, M. Lemrabott a déclaré que la coopérative couvre une superficie de 80 hectares et mais souligne l’urgence de faire un nouvel aménagement. De plus, il attiré l’attention sur le fait que l’irrigation représente un coût très élevé pour la plupart des agriculteurs.

Aussi, il a affirmé que l’électrification des zones agricoles, dont le coup d’envoi a été donné par le Président de la République lors de sa récente visite dans le Trarza, permettra de d’accéder à l’eau, avec un débit constant. Ceci, selon, atténuera les charges qui pèsent sur les agriculteurs.

AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche