. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Réunion de la commission de veille économique

Jeudi 18 Juin 2020 - 08:17

la Commission de veille économique issue du Comité interministériel chargé de la lutte contre la covid-19 a tenu sa réunion hebdomadaire, ce mercredi, sous la présidence du ministre de l’Economie et de l’Industrie, M. Abdel Aziz Ould Dahi.

Au cours de cette réunion, deux exposés ont été présentés par les ministres des Pêches et de l’Economie maritime et du Développement rural, respectivement MM. Nany Ould Chrougha et Dy Ould Zein, au sujet des impacts de la pandémie sur ces deux secteurs économiques et des mesures qui ont été prises pour y faire face.

M. Nany Ould Chrougha a indiqué que les conséquences de la pandémie sur le secteur des pêches se sont traduites par une baisse accentuée de la production en raison de la baisse de l’offre sur les marchés internationaux. C’est pourquoi, a-t-il dit, des mesures ont été prises pour assurer la continuité de la production à travers des incitations de nature à améliorer les conditions de production et de valorisation des produits de pêche. Ces mesures se traduiront par des résultats concrets dès la fin de juin courant, a-t-il assuré.

Le ministre des pêches a, également, évoqué les perspectives de développement du secteur et sa contribution à l’allègement des conséquences sociales et économiques de la pandémie à travers l’approvisionnement suffisant des marchés en produits halieutiques et l’organisation d’opérations de larges distributions de poisson aux populations les plus démunies.

Le ministre du Développement rural a énuméré les conséquences de la pandémie sur les secteurs de l’agriculture et de l’élevage, faisant observer que le plan d’urgence mis en œuvre par le département a contribué à l’accroissement de la production et de la productivité et de répondre aux besoins en semences et intrants de l’élevage.

Ce plan d’urgence servira de noyau pour l’élaboration d’un plan national plus large, visant l’autosuffisance alimentaire, particulièrement en produits maraichers, riz, lait ; tout comme il favorisera l’éclosion de nouvelles opportunités d’emploi dans ces secteurs vitaux.

Pour rappel, la commission de veille économique que préside le ministre de l’Economie et de l’Industrie, comprend ses homologues des Finances, des Pêches et de l’Economie maritime, du Commerce et du Tourisme, du Développement rural, du ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et de l’Industrie, chargé des investissements et du délégué général à la solidarité et à la lutte contre l’exclusion « Taazour », du gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie, du conseiller du Premier ministre chargé de l’économie productive et du président de l’Union nationale du patronat mauritanien.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche