. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Projet de ligne HT Nouakchott-Nema

Mardi 18 Juillet 2023 - 08:08

Le Ministre de l’Économie et du Développement Durable, Abdessealam Ould Mohamed Saleh, a présidé aujourd’hui lundi à Nouakchott le lancement des travaux de la table ronde consacrée au financement du projet de ligne à haute tension entre Nouakchott et Néma, avec la connexion au réseau de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) par la ligne Kiffa-Atar-Néma-Sélibaby.

La séance de la table ronde a été inaugurée en présence du Ministre du Pétrole, des Mines et de l’Énergie, M. Nani Ould Chrougha, porte-parole du gouvernement, de Madame la Ministre de l’Environnement, Lalia Camara, et de représentants des pays (Mali, France, Japon, États-Unis), de l’OMVS, de l’Union européenne, de la Banque mondiale, de la Banque islamique de développement, de la Banque européenne d’investissement et de la Banque africaine de développement, ainsi que de la Banque de développement de l’Afrique de l’Ouest.

Au cours de la réunion, le Ministre de l’Économie et du Développement Durable a prononcé un discours soulignant l’importance de ce projet de développement régional, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des orientations de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, visant à faciliter l’accès des citoyens à une énergie propre, sûre et durable.

Le Ministre a souligné l’importance du projet pour le développement régional dans la sous-région, ainsi que son impact positif sur le développement durable en Mauritanie en contribuant au développement des secteurs productifs, à la création d’emplois et à l’atténuation des changements climatiques.

La séance a également été l’occasion de présenter des exposés sur le secteur de l’énergie dans notre pays et sur le projet lui-même, qui bénéficiera directement à 620 000 citoyens des deux pays une fois achevé. Le projet comprend également la construction de deux centrales solaires avec stockage à Kiffa et Néma. Ce grand projet traversera plusieurs wilayas, à savoir Trarza, Brakna, Tagant, Adrar et Hodh El Gharbi, en partant de Nouakchott.

Des discussions approfondies ont eu lieu lors de la séance, aboutissant à l’annonce de tous les partenaires de leur volonté de financer intégralement le projet.

Les réunions se poursuivront dans les prochains jours pour mobiliser les financements. Le coût total du projet s’élève à un milliard de dollars américains et certains partenaires se sont déjà engagés à contribuer pour un montant de 600 millions de dollars. Il est prévu que le reste des coûts sera annoncé lors des prochaines réunions, une fois que tous les participants auront confirmé leur engagement à financer le projet

le quotidien de nouakchott

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche