. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Pas de salaires pour les membres de la commission nationale chargée du suivi du FNSS que présidera le ministre des finances

Jeudi 21 Mai 2020 - 08:32

La présidence de la commission nationale chargée du suivi du fonds spécial de solidarité sociale et la lutte contre le covid-19 a été confiée au ministre des finances dans le gouvernement, selon un décret de la présidence de la république publié mercredi.

Les contributions à ce fonds ont atteint plus de 6,6 milliards d’anciennes ouguiyas, offerts à majorité par des hommes d’affaires et le secteur privé, alors que la contribution de l’état à ce fonds est de 25 milliards.

Le troisième article du décret précise que la commission sera présidée par le ministre des finances et que celle-ci sera composée de 20 membres qui devront élire un vice-président.

Ce décret de 8 articles détermine la nature de la commission nationale et ses missions et ajoute qu’elle recevra de la part du Comité Interministériel tous les rapports d’exécution bimestrielle du fonds spécial de solidarité sociale et de lutte contre le coronavirus, et ce, au plus tard, quinze (15) jours après chaque bimestre écoulé.
Le décret précise que la commission, dans le cadre de ses missions, doit rendre compte à l’opinion nationale, de façon régulière et transparente de l’exécution du fonds.

Enfin le décret précise que l’appartenance à cet organisme ne donne pas droit à une rémunération .

La composition de la commission

– Deux (2) représentants de l’Assemblée Nationale,

– Un (1) représentant du Chef de file de l’opposition démocratique,

– Un (1) représentant du Conseil Economique Social et Environnemental,

– Un (1) représentant des conseils régionaux,

– Un (1) représentant de l’association des maires de Mauritanie.

– Deux (2) représentants des Oulémas et Imams.

– Deux (2) représentants du Patronat.

– Deux (2) représentants des Centrales syndicales des travailleurs.

– Un (1) représentant de la société civile

– Trois (3) représentants des partenaires techniques et financiers,

– Deux (2) représentants de la presse.

– Deux (2) représentants de la diaspora.


– Deux (2) représentants de l’Assemblée Nationale,

– Un (1) représentant du Chef de file de l’opposition démocratique,

– Un (1) représentant du Conseil Economique Social et Environnemental,

– Un (1) représentant des conseils régionaux,

– Un (1) représentant de l’association des maires de Mauritanie.

– Deux (2) représentants des Oulémas et Imams.

– Deux (2) représentants du Patronat.

– Deux (2) représentants des Centrales syndicales des travailleurs.

– Un (1) représentant de la société civile

– Trois (3) représentants des partenaires techniques et financiers,

– Deux (2) représentants de la presse.

– Deux (2) représentants de la diaspora.

Un arrêté du Premier Ministre formalisera la désignation des membres de cette commission, sur la base des désignations faites par les institutions concernées.

saharamedias

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie



Rubriques à la une

Recherche