. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Nouakchott-Sud: La ville croule sous les déchets ménagers

Dimanche 20 Mai 2018 - 21:52

Depuis plus d'une semaine, les ordures ménagères s'entassent à chaque coin de rue, même les places et espaces publics ne sont pas épargnés et servent de dépotoirs. Des monticules de déchets s'amoncellent jour après jour à chaque coin de rue.
L'enlèvement des ordures ménagères par les sociétés privées chargées du nettoiement de la ville s'est brusquement arrêté et l'ensemble des trois moughataas (El Mina, Arafat et Riad) et leurs quartiers de Nouakchott-Sud étouffent sous le poids des déchets ménagers qui dégagent des odeurs nauséabondes. Il ne s'agit point d'un arrêt de travail des éboueurs mais s’agit-il d’un manque de moyens de collecte et de transport ou d’un nouveau différend entre les sociétés et la CUN ?

Selon un groupe d’habitants de PK 7 (Riad) qui se sont confiés à notre reporter,"les sociétés de nettoyage se sont montrées incapables de nettoyer la ville et les autorités ne veulent pas rompre les contrats et prendre l’opération en charge ou la confier aux communes".

Que faire devant l’absence de nettoiement de la ville qui s'enfonce de plus en plus dans l'insalubrité ?, s’interroge un habitant du PK 9, Riad. Un spectacle des plus désolants s'offre aux citoyens de la ville qui ne cessent d'interpeller les élus communaux sur l'état de délabrement dans lequel se trouve leur cité. Des odeurs nauséabondes se dégagent de ces tonnes d'ordures ménagères déposées même devant les établissements scolaires ainsi qu'aux abords de la route, des rues, des mosquées et sur les places publiques.

Et le vent qui souffle chaque soir, en provenance de la mer, en ce début du mois du Ramadan n'a rien arrangé, explique Maimouna, une habitante du quartier Arafat situé à hauteur des cimetières."Nous n'arrivons pas à dormir à cause des mauvaises odeurs qui nous viennent des montagnes de poubelles déversées face des cimetières", martèle-t-elle, avec arrogance.

Des parcs envahis par des dépôts d'ordures, des chaussées envahies également par des sachets pleins de détritus, de cadavres d’animaux, tel est le "triste" spectacle qui s'offre aux citoyens.
Par A.Sidi
 

source tawary.com
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche