. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Néma vit au rythme des coupures intempestives d’électricité

Mardi 29 Mai 2018 - 08:20

Néma vit au rythme des coupures intempestives d’électricité
Devenue une habitude depuis quelques semaines, la période de chaleur est marquée par des coupures sauvages d’électricité à Néma, la capitale du Hodh Oriental. Face à cette situation, la population dénonce l’incapacité de la SOMELECà assurer la fourniture correcte d’électricité. Du coup, la coupure générale d’électricité est due à des perturbations liées à la faiblesse des deux groupes électrogènes disponibles à la centrale électrique de la ville.

Ceci dit qu’ils ne peuvent pas assurer convenablement le ravitaillement de la ville en courant surtout en cette période de forte canicule. Ces coupures sont devenues récurrentes depuis que le troisième groupe a été transféré vers Kiffa, la capitale de l'Assaba, confirme notre source.
Chacun voulait savoir si son interlocuteur était concerné par la coupure d’électricité. Beaucoup n’arrivent pas à dormir à cause de la chaleur. Parce que les ventilateurs et autres climatiseurs qui permettent de maintenir de la fraîcheur dans les chambres, ont cessé de tourner. Tous les services sont paralysés par ces ruptures d'électricité.

En cette période de forte chaleur, et le mois de ramadan, surtout, n’est pas un moment propice pour couper le courant à la population, martèle un habitant du centre ville joint par notre rédaction.
Les coupures d’électricité sont fréquentes ces temps-ci. Une fois qu’il y a une coupure d’électricité, notre sommeil est perturbé puisque c’est l’arrêt de toutes nos activités liées à l’électricité. Donc la satisfaction de la clientèle est tout à fait un problème. La Somelec doit prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter des coupures d’électricité en période de forte chaleur, a-t-il ajouté.

Même son de cloche, chez A.L, qui déclare qu’il y a trop de coupures d’électricité. La société Mauritanienne d’Electricité ne travaille pas. C’est une société qui ne remplit plus sa mission. Si c’est possible d’avoir une autre société de production d’électricité en Mauritanie, pour que les choses puissent fonctionner dans les conditions favorables. La coupure d’électricité est un acte qui dépasse mon entendement. C’est comme en quelque sorte le non-respect de ses missions envers la clientèle.
C’est inadmissible ! Avec toutes ces potentialités dont on dispose, l'Etat devrait vraiment satisfaire les besoins de la population en électricité, lance Oumoukhari, une candidate au baccalauréat.

La saison sèche est la période où les gens ont plus besoin d’humidité, ajoute-t-elle. Par  conséquent, la Somelec doit tout faire pour qu’il n’y ait plus de coupure d’électricité. Sa direction générale doit revoir sa gestion, prendre des mesures adéquates pour pallier ces coupures d’électricité en cette période de forte chaleur,renchérit un client.
Comment peut-on accepter qu’il ait de longues coupures 4 à 6 fois par jour, s’interroge, ce marchand vendeur de poulet.
 

source tawary.com
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche