. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Ndiago sans eau

Samedi 13 Juin 2020 - 20:47

C’est une situation plus qu’inconfortable que vivent les habitants de Ndiago assoiffés depuis des jours. Ils s’indignent et dénoncent « la désinvolture  des autorités » face à la pénurie récurrente d’eau dans leur zone. En cette période estivale et de pandémie du Covid-19, l’eau manque cruellement et la situation semble atteindre son paroxysme.
Rien n’a été entrepris pour essayer de soulager les populations, qui survivent dans un calvaire indescriptible, en attendant de trouver une solution durable au problème.

Fatiguées, désemparées, les populations  pleurent leur détresse  Et ne sont pas au bout de leurs peines. Depuis une quinzaine de jours, la localité, qui était approvisionnée à partir du barrage de Diama, fait face à un sérieux problème avec la rupture dans la chaîne d’approvisionnement d’eau sans que le problème ne soit identifié et qu’une solution ne soit trouvée. Le tuyau d’alimentation reliant le village de  Birett à Ndiago s’est cassé. Les techniciens dépêchés sur place n’ont pu résoudre le problème.
Les notables  ainsi que les ressortissants de Ndiago à Nouakchott se sont levés pour demander à l’Etat de prendre ses responsabilités pour régler ce problème d’eau dans les meilleurs délais : ‘’nous commençons à être très préoccupés parce que confrontés à des  problèmes si récurrents que la fourniture de l’eau. Les rares réservoirs sont à plat. Nous sommes vraiment fatigués d’être tout le temps confronté à ce problème », fulminent-ils.

Les notables locaux demandent à  BP,  en charge de son édification, d’accélérer le projet de construction du château d’eau pour résoudre définitivement  cet épineux problème.
Autre  calvaire vécue par les populations depuis la fermeture des frontières, en raison de la pandémie du Covid-19 : le manque de glace, en raison de l’inexistence de fabrique de glace. Les unités de conservation de poissons qui achetaient de la glace au Sénégal  font
face à des pertes énormes. Et les charges sont énormes !!! Certains responsables d’unités se ravitaillent à partir de Nouakchott.
chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Avril 2021 - 11:18 La semaine

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche