. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie : des délégations venues de 11 pays examinent les moyens d’empêcher la propagation du SIDA

Samedi 25 Mai 2024 - 21:46

Les plateformes présentes dans le domaine de l’accès aux traitements, avec la participation de 11 pays, sont réunies depuis vendredi à Nouakchott.

Cette rencontre, initiée par l’Organisation des Pairs Educateurs (PEO), vise à faire la lumière sur la maladie du SIDA et à discuter des moyens de freiner sa propagation par les moyens et méthodes disponibles.

Le secrétaire exécutif national pour la lutte contre le sida, Abdallah Ould Sidi Ali, a déclaré que la maladie est un défi mondial qui nécessite des efforts coordonnés de tous et le partage d’expériences et d’approches efficaces dans différentes régions.

La Mauritanie a connu une baisse constante du taux d’infection dans la population générale au cours des dernières années, a-t-il ajouté, fruit du résultat des efforts considérables déployés par le gouvernement.

Malgré ces résultats encourageants, a encore dit ould Sidi Ali, la maladie constitue toujours un risque élevé, d’où la nécessité d’une approche particulière telle que celle discutée aujourd’hui, une approche qui consiste à prendre des médicaments antirétroviraux à titre préventif pour éviter l’infection dans les groupes les plus vulnérables.

Cette réunion prouve de l’engagement des états et des plateformes sociales à travailler pour l’accès équitable aux services de prévention pour tous, a-t-il dit, ajoutant que cet atelier permettra d’identifier les obstacles qui entravent l’accès des groupes les plus vulnérables aux traitements, et discutera également de l’approche par injection et comparera ses résultats avec la prise des médicaments par voie orale.

Il a invité les participants à suivre les présentations des experts sur plusieurs questions liées à l’approche, notamment le renforcement de la coordination, l’encouragement de l’échange de connaissances et de données, le soutien des capacités des acteurs et l’encouragement de l’adoption de l’approche par les réseaux de lutte contre le sida.

Il a souligné que le niveau de représentation et de mobilisation autour de cette réunion, ainsi que les discussions que les exposés susciteront vont contribuer à l’atteinte de l’objectif fixé à cette réunion.

Il a salué le rôle de premier plan joué par l’Alliance PLUS, les acteurs communautaires et les éducateurs pour les pairs dans la prévention de cette maladie, et a souhaité que cette réunion soit une étape importante dans le long et prometteur processus vers l’éradication du SIDA.

Les chefs de délégation, le directeur du programme des Nations unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) et le représentant de l’Alliance PLUS pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) ont exprimé l’espoir que la réunion soit un succès et qu’elle atteigne tous ses objectifs celui d’un monde sans sida.

saharamedias

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche