. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie : Le champ de gaz de BirAllah va révolutionner le secteur gazier de l’Afrique de l’Ouest

Vendredi 21 Avril 2023 - 15:36

Le champ de gaz de BirAllah de la Mauritanie devrait produire 10 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an, créant de nouvelles opportunités d’emploi et générant un revenu substantiel pour la Mauritanie


Mauritanie : Le champ de gaz de BirAllah va révolutionner le secteur gazier de l’Afrique de l’Ouest

Le champ de gaz de BirAllah de la Mauritanie, situé dans le bassin côtier mauritanien, a attiré l’attention des acteurs majeurs de l’industrie pétrolière et gazière, notamment BP et Kosmos Energy, en raison de son immense potentiel d’investissement.

En octobre 2022, un accord a été signé entre le gouvernement mauritanien et ces géants de l’industrie, ouvrant la voie à l’exploration et au développement de cette perspective prometteuse, qui est estimée détenir une énorme réserve de 80 billions de pieds cubes de gaz.

Selon l’accord, BP effectue des études approfondies pour permettre le démarrage du développement du champ dans les 36 mois. Les parties prenantes espèrent que ces études établiront la faisabilité de la création d’entreprises pour exploiter le projet dans la zone portuaire stratégique de Ndiago, située dans le sud-ouest de la Mauritanie, qui est le point côtier le plus proche du champ.

Le champ de gaz de BirAllah possède de nombreuses caractéristiques qui en font une opportunité d’investissement attrayante. Il dispose d’une structure bien définie, de propriétés de réservoir de haute qualité et de gaz de première qualité. De plus, selon les estimations initiales, le champ pourrait produire jusqu’à 4 milliards de pieds cubes de gaz par jour.

 

BirAllah appâte les investisseurs

Le développement du champ de BirAllah est d’une importance significative pour l’industrie gazière de la Mauritanie, qui a rencontré des difficultés à attirer des investissements dans le passé en raison de l’instabilité politique et de l’infrastructure inadaptée. Cependant, la découverte du champ de BirAllah a le pouvoir de changer cette situation, car elle représente l’une des plus grandes découvertes de gaz offshore en Afrique ces dernières années.
La participation de grandes entreprises mondiales telles que BP et Kosmos Energy dans le champ de BirAllah souligne l’immense potentiel d’investissement de ce champ pétrolier. Ces grandes entreprises mondiales apportent non seulement un capital substantiel, mais possèdent également l’expertise et la technologie nécessaires pour débloquer le potentiel maximal du champ de gaz de BirAllah. De plus, ce développement devrait attirer d’autres compagnies pétrolières internationales à investir dans l’industrie gazière de la Mauritanie, signalant au monde que la Mauritanie est une destination d’investissement viable, potentiellement conduisant à une exploration et un développement supplémentaires des réserves de gaz abondantes du pays.

Selon l’Administration du commerce international, le secteur de l’énergie offre les perspectives d’investissement les plus prometteuses du marché. BP et Kosmos Energy sont prêts à montrer la voie de la transition des hydrocarbures en tant que moteur de l’économie de la Mauritanie, dépassant le minerai de fer. Actuellement, plusieurs grandes compagnies pétrolières et gazières explorent le large de la Mauritanie, avec 22 blocs disponibles à la location.

 

La zone portuaire de Ndiago facilitera les exportations

De plus, il existe des opportunités pour développer des champs où le pétrole a déjà été découvert, ainsi que pour fournir un soutien logistique aux entreprises opérant dans le secteur, présentant des perspectives d’investissement attractives.
L’achèvement du champ BirAllah, prévu sur plusieurs années, a le potentiel de changer la donne pour l’économie mauritanienne. Les premières exportations de gaz du champ pourraient être facilitées par la zone portuaire de Ndiago, qui dispose de l’infrastructure nécessaire, notamment un port en eau profonde, l’accès à l’électricité et à l’eau, et la proximité des principales voies de navigation, pour soutenir la construction d’un terminal de gaz.

Les revenus substantiels générés par les exportations de gaz pourraient renforcer considérablement l’économie de la Mauritanie, offrant une source de revenus nouvelle pour le pays. De plus, le développement du champ BirAllah pourrait créer de nouvelles opportunités d’emploi et soutenir la croissance des entreprises locales dans la région.
Cette vaste réserve d’énergie promet d’alimenter le monde et de transformer la fortune du pays. Avec une production estimée à 10 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an, le champ de gaz BirAllah représente une opportunité de stimuler la croissance économique et de créer un avenir plus prospère pour la Mauritanie.


afrimag
 

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche