. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le président de la république comment une erreur grave lors du meeting

Vendredi 4 Août 2017 - 23:36

Dans un article très étoffé  de preuves convaincantes  et d’arguments percutants, le journaliste Saad Bouh Ould Cheikh Mohamed ,  explique au président de la république et à ses services de communication  , combien ils doivent  « revenir  sur terre  » pour mieux observer la réalité.

« Il semble que le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz nage contre la marée, à un moment où l’attention du monde (les dirigeants et les élites) s’émulent  sur la manière  de diriger et d’exploiter  les différents sites de réseaux sociaux, pour  tirer profil de leur  impact sur les  peuples de ,  leur capacité à mouvoir  la rue et  détourner l’opinion publique, en tant que la  plus efficace arme  dans le monde d’aujourd’hui.

Ces réseaux qui atteignent  tous les foyers. Mieux!!! sont dans  la main de chaque membre de la société où chaque élément d’une même famille détient un téléphone intelligent.

A ce moment,  le président  Ould Abdel Aziz fait tout pour  minimiser l’apport de ces moyens sociaux. Il ne cesse de répéter -comme il l’a fait au meeting de Nouadhibou et Nouakchott – que l’opposition est« virtuelle » et qu’elle n’existe que  sur Watsapp et Facebook.

Ici, le président commet la plus grande erreur stratégique qu’il regretterait quand il sera trop tard de remordre. Je vais m’expliquer à travers  les points suivants »:

 Saad Bouh cite analyse  avec pertinence ,le coup d’état avorté en Turquie grâce aux réseaux sociaux et particulièrement le Watsapp.

Il revient sur ce qui fut appelé , en son temps, les révolutions du « printemps arabe », l’élection de Barack Obama à la tête des USA, la gestion actuelle de cette superpuissance par son nouveau  président TRUMP. Tous ces événements l’ont été grâce aux  réseaux sociaux.

Abordant l’impact des réseaux sociaux au plan intérieur, Ould Saad Bouh , s’adressant au président de la république : « savez vous qu’un posting publié par le sénateur Ould Ghadda est vu par 20.000 personnes en moins de24H ?…Que les vidéos diffusés sur youtube concernant le sit-in des sénateurs atteint plus de 100.000vues? »

Le remarquable dans ces chiffres c’est qu’ils ne sont pas falsifiables.

Saad Bouh  signale au président, la contradiction que les services de l’état commettent. D’un coté lui, minimise le rôle des réseaux sociaux pendant que ses services distillent , à travers ses réseaux , les enregistrements vocaux du sénateur  Ould Ghadda dans le but de gagner le soutien des milliers de  simples citoyens et  l’opinion publique internationale.

En guise de mot de la fin Saad Bouh a rappelé au président l’adage Mauritanien : »écoute plutôt ceux qui te font pleurer pas ceux qui te font rire »

Pour lire l’article entier de  Saad Bouh : http://atlasinfo.info/node/8578

Traduit en partie par Adrar.Info

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 5 Août 2017 - 23:23 Le peuple n’est pas dupe

chroniques VLN | énergie/mines | politique | économie | religion | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG/associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats/Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Pendant ce temps...

Recherche