. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre de l'agriculture: Certains grands périmètres peuvent produire de grandes quantités de produits maraichers

Lundi 14 Mars 2022 - 13:35

Le ministre de l'Agriculture, M. Sidna Ould Ahmed Ely, a indiqué qu'il a pu constater au cours de sa visite, dimanche, dans la région de l'Aftout Essahli l'état d'avancement des campagnes agricoles, notamment la campagne d'été pour le maraichage qui est la continuité de la campagne agricole maraichère en train d'être préparée en collaboration avec les grands investisseurs.

Le ministre a ajouté qu'il a pu s'assurer que certains grands périmètres peuvent produire des quantités appréciables de produits maraichers, notamment en période de rupture de production.

Il a, à cette occasion, remercié les investisseurs nationaux et les frères intervenant dans ce domaine prometteur, soulignant que les cultures maraichères peuvent être permanentes.

Le ministre a en outre appelé les investisseurs nationaux et étrangers à investir dans cette zone où le climat est approprié, les terres agricoles sont fertiles et les eaux sont abondantes tout au long de l'année, ce qui, a-t-il dit, permet de cultiver les produits maraichers dont a besoin notre pays.

Il a lancé un appel en direction de tous ceux qui disposent de permis de terres agricoles non encore exploitées au niveau de la zone de l'Aftout Essahli et des autres zones en bordure du fleuve pour qu'ils exploitent ces terres sous peine de voir l'Etat les récupérer, surtout que la période actuelle exigeant de nous de parvenir à l'autosuffisance alimentaire ne permet pas un tel abandon.

Le ministre a précisé que la campagne d'été actuelle pour la culture du riz a permis de mettre en valeur 35000 hectares, dépassant ainsi les prévisions (32000 hectares), insistant sur le dynamisme que connait actuellement le secteur rizicole.

Il a noté que les professionnels et les agriculteurs , ne connaitront pas de problèmes , car le département leur apportera l'aide nécessaires, soulignant néanmoins qu'il est inacceptable de voir les terres agricoles et les eaux rendues disponibles par l'Etat non exploitées au profit du peuple mauritanien.

Le ministre a précisé que parmi les caractéristiques de la stratégie nationale des cultures maraichères figure la continuité des campagnes, ce qui permettra de rendre disponibles la production nationale en quantité et en qualité nécessaire.

De son côté, M. Ali Ould Memoud, président de l'association des exploitants de l'Aftout Essahli, a rendu hommage aux efforts du secteur agricole et à la nouvelle orientation visant à rendre obligatoire l'exploitation des terres agricoles jusqu'ici non exploitées.

Le Directeur du périmètre "El Arik pour l'investissement," pour les cultures maraichères, M. Majid Echaib Echeryani, a loué le climat d'investissement incitatif en Mauritanie et ses perspectives prometteuses ainsi que l'appui généreux accordé par le secteur agricole et le gouvernement d'une manière générale.

Il a précisé que sa société a pu exploiter jusqu'à présent 200 hectares et que la récolte est attendue dans trois mois.

Elle prévoit en outre l'exploitation de 500 hectares et la réalisation d'un centre froid, près de Nouakchott.

Le ministre s'est rendu également dans le périmètre de Sadarane pour la culture maraichère et fruitière ainsi que dans d'autres terres en cours d'aménagement .

Il était accompagné du hakem de la moughataa de Keur Macène et du maire de la commune de M'Balal ainsi que par des responsables de son département.
AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche