. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le Président de la République à la huitième session du Dialogue méditerranéen : le développement inclusif nécessite une sécurité enracinée et une paix durable

Vendredi 2 Décembre 2022 - 19:33

La sécurité dans le monde d’aujourd’hui ne se limite plus à la défense de l’intégrité territoriale, mais elle inclut la préservation de la cohésion sociale, la sécurité des individus et des groupes face à l’extrémisme et au terrorisme. Elle nécessite aussi la propagation des valeurs de tolérance, d’ouverture et de justice, qui sont l’origine et l’essence des religions divines».

C’est ce qu’a affirmé le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, vendredi à Rome, dans son discours devant la huitième session du dialogue méditerranéen.

Il a ajouté qu’au regard de la profondeur de l’interdépendance et de l’influence mutuelle entre les différents États, la sécurité n’est plus l’apanage de chaque État, indépendamment des autres, mais qu’il s’agit d’une affaire collective internationale.

Le Président de la République a noté qu’une paix durable ne peut être obtenue que dans un contexte garantissant la sécurité de tous et permettant un développement inclusif et durable.

Voici le texte intégral du discours du Président de la République :

« Son Excellence Monsieur Sergio Mattarella, président de la République d’Italie ;

Excellences ;

Mesdames et Messieurs ;

D’emblée, je voudrais exprimer mes sincères remerciements à Monsieur Sergio Mattarella, Président de la République d’Italie pour la parfaite organisation de la huitième session du dialogue méditerranéen, et pour l’invitation généreuse qu’il m’a adressée.

J’apprécie hautement le rôle pionnier des dialogues méditerranéens qui au fil des temps, et session après session, contribuent à l’ancrage de sa position comme cadre de concertation sur les grandes questions de sécurité et de développement, questions dont dépend le destin des peuples sur les deux rives de la méditerranée.

Certes, notre pays, la République islamique de Mauritanie, n’a pas d’ouverture sur les rives de la Méditerranée, mais reste sa première vitrine sur les Etats sahéliens et ceux de l’Afrique subsaharienne.

Messieurs et Mesdames ;

La situation sécuritaire actuelle dans notre monde est extrêmement dangereuse à cause de l’expansion des foyers de tension, des conflits armés, des troubles sociaux et de la propagation croissante de l’extrémisme, du terrorisme et du crime organisé.

Cette situation se complique davantage par l’émergence de certains foyers de tension et de conflits armés, qui, une fois hors de contrôle, engendrent un danger supplémentaire.

Cette grave situation de sécurité, en raison de la perturbation qui en résulte des chaînes d’approvisionnement et la hausse vertigineuse des prix de l’énergie et des denrées alimentaires et, par la suite, l’inflation, la stagnation économique et la détérioration du pouvoir d’achat des citoyens ont un impact profond sur divers aspects de la vie. Tout cela à un moment où le monde ne s’est pas encore complètement remis des répercussions catastrophiques de la pandémie de COVID-19.

Le slogan de cette huitième édition des dialogues méditerranéens, “Sécurité et développement”, résume les deux principaux piliers à partir desquels parviennent les défis les plus importants, et qui déterminent le destin des peuples de cette région, voir du monde entier ; étant donné que sécurité et développement sont étroitement liés. Aucune croissance, et aucun développement global ne peuvent se réaliser en dehors du cadre d’une paix sûre et durable.

Partant de cette réalité, nous avons adopté, en République islamique de Mauritanie, une stratégie intégrée dans notre approche face aux défis sécuritaires. Elle s’articule sur les axes suivants :

– La modernisation et le renforcement de capacités de nos forces armées et de sécurité. Nos efforts, à cet égard, se sont concentrés sur la formation, le perfectionnement et l’amélioration des capacités opérationnelles de l’armée et des forces de sécurité, le renforcement des réseaux de renseignement, la réorganisation du système de sécurité et la création d’unités spéciales, ainsi qu’une coordination active avec les partenaires régionaux et internationaux.

-Renforcer l’arsenal juridique pour la poursuite judiciaire des actes terroristes en accélérant le traitement pénal des infractions connexes ;

-Assécher les sources de financement des activités terroristes en surveillant attentivement les flux des capitaux, en réglementant les procédures de décaissement et de mouvement des fonds, et en surveillant les ONG fictives.

-Lutter contre la migration illégale, qui constitue un défi, non seulement pour la Mauritanie en tant qu’Etat de transit, mais aussi pour les pays d’accueil des migrants.

Dans ce contexte, nous avons adopté une série d’actions résolues et mis en place un arsenal juridique efficace pour réduire le flux d’immigrants illégaux, prévenir la traite des personnes et autres pratiques et crimes transnationaux, en conjonction avec de grands efforts pour renforcer la cohésion sociale, lutter contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion et consolider la bonne gouvernance et les libertés individuelles et collectives.

-Notre stratégie ne se limite pas aux volets sécurité et développement, par contre, elle intègre une dimension intellectuelle et idéologique. Il s’agit d’un volet essentiel, car l’extrémisme idéologique est souvent à l’origine de la violence dans les actes et les paroles. Avec un environnement favorable, la pensée extrémiste évolue vers une violence terroriste destructive et dangereuse. C’est pour cela nous avons œuvré pour promouvoir et assainir les esprits des germes de la violence intellectuelle par la propagation de la culture de la paix et de l’amour ainsi que la vulgarisation des valeurs de notre sainte religion comme la tolérance, la modération et la fraternité.

Nous avons tenu, également, à corriger certaines fausses interprétations intellectuelles et religieuses, jugeant que la victoire sur la violence et le terrorisme ne sera durable que si elle est à la fois intellectuelle et sécuritaire. Nos Oulémas ont donc organisé de multiples dialogues avec nos jeunes et en ont ramené beaucoup d’entre eux à la raison. Ils ont reçu tout le soutien nécessaire pour réintégrer la vie sociale. Le Forum pour la paix organise annuellement une Conférence africaine pour la paix avec la collaboration du forum pour la paix d’Abu Dhabi.

En somme, la sécurité dans le monde d’aujourd’hui ne se limite plus à la défense de l’intégrité territoriale, mais inclut la préservation de la cohésion sociale et la sécurité des individus et des groupes face à l’extrémisme et au terrorisme ainsi que la propagation des valeurs de tolérance, d’ouverture et de justice, qui sont à l’origine des religions divines et de leur essence.

Compte-tenu de la profondeur de l’interdépendance et de l’influence mutuelle entre les différents États, la sécurité n’est plus menée par chaque État indépendamment des autres, mais il s’agit d’une affaire collective internationale. Toute paix durable ne peut être obtenue que dans un contexte garantissant la sécurité de tous, et permettant un développement inclusif et durable.

Excellences ;

Mesdames et Messieurs ;

Le dialogues méditerranéen est devenu un exemple d’ouverture, d’acceptation de l’autre et du dialogue pour favoriser l’action collective face aux défis communs. Et alors que je renouvelle ma joie et ma satisfaction à participer à cette huitième édition de ces dialogues méditerranéens, je suis certain qu’il contribuera positivement au renforcement de notre capacité collective à promouvoir notre intégration économique.

Il permettra, également, d’opérationnaliser tous les processus et accords qui stimuleront les investissements et développeront des partenariats pour construire ensemble une région où le développement inclusif et durable évolue avec une sécurité ferme et une paix durable.

Je vous remercie.

We essalamou Aleykoum We rahmatoullah We barakatouhou.

AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche