. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La solidarité avec le sénateur emprisonné continue à s’exprimer

Mercredi 30 Mai 2018 - 10:41

Le FNDU regroupant les principaux partis de l’opposition démocratique mauritanienne a organisé lundi 28 mai courant, devant la prison civile de Nouakchott, un sit-in de protestation contre la poursuite de l’emprisonnement illégal et injustifiable de l’ex sénateur Mohamed Ould Ghadda.

Le Président du parti ADIL, l’ex premier ministre,  Yahya Ould Waghef a dénoncé la détention arbitraire et injuste de Ould Ghadda, affirmant le rejet catégorique du forum de la voie dans laquelle ce dossier judiciaire a été engagé.

Il a souligné également la solidarité des opposants avec l’ex sénateur, appelant le peuple mauritanien à soutenir la partie victime de l’injustice exercée contre elle par l’actuel pouvoir

Les leaders au sein de l’UFP et le président de Hatem, respectivement Mohamed Ould Khalil et Saleh Ould Hanena ainsi que leurs homologues des partis Tawassoul et du Mouvement pour la Démocratie Ould Sidi Mahmoud et Moussa Fall ont tous affirmé de la même voix,  la nécessité de braver l’injustice et d’unifier les rangs pour sa levée.

Soulignons que cette manifestation n’est pas la première du genre.

En décembre 2017, le leader du mouvement anti esclavagiste Biram Dah Abeid avait rendu une visite au domicile du sénateur   afin de marquer sa solidarité et sa condamnation de cet emprisonnement arbitraire.

Le 05 Janvier 2018 de larges franges de l’opposition mauritanienne et à l’initiative d’acteurs de la société civile organisaient au domicile du sénateur une journée dite de solidarité avec le prisonnier et marquer les 150 jours de son emprisonnement.

Le 24 janvier 2018, les avocats français du détenu Mohamed Ould Ghadda avec en tête Me Mignard, donnaient à Nouakchott une conférence de presse pour dénoncer le maintien en détention de leur client.

Le 2 Février, le siège du parti Tawassoul abritait une manifestation de soutien des prisonniers d’opinion dont Ould Ghadda, ses autres collègues sénateurs placés sous contrôle judiciaire ainsi que les journalistes et syndicalistes mis en cause.

Le 15 Février, des activistes de la société civile, des bloggeurs et les dirigeants du FNDU organisent un sit in devant la prison de Nouakchott.

Le 05 avril, des femmes et proches du sénateur Mohamed Ould Ghadda organisent une manifestation de protestation devant le Ministère de la Justice pour dénoncer le maintien du sénateur en détention.

source Mauriweb.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche