. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

L’ex ministre Kane Ousmane remercie la FML

Lundi 30 Octobre 2023 - 16:28

L’ex ministre Kane Ousmane a reçu ce jeudi 26 octobre 2023, à son domicile de Nouakchott, une délégation de la Fédération nationale de lutte traditionnelle (FML). Dia Abou Hamidou et M’Bodj Abou Mariata, respectivement président et 1er vice-président venaient répondre à l’invitation de M. Kane, choisi comme parrain effectif de la manche retour du tournoi de lutte gréco-romaine entre la Mauritanie et le Sénégal. Une manifestation organisée, le 7 octobre passé à l’arène de l’amitié de Sebkha (Nouakchott). L’ancien ministre tenait à remercier la fédération de lutte pour cette marque d’attention qu’il dit avoir apprécié à sa juste valeur.
 

A cette occasion, il a exhorté les responsables de la fédération à redynamiser ce pan important de la culture nationale, à la diversifier et surtout à la faire aimer par tous les mauritaniens. N’a Vous gagnerez plus et les mauritaniens avec à rehausser la lutte traditionnelle, à la vulgariser à travers l’organisation régulière de tournois dans toutes les régions du pays, en associant les élus et autres personnes ressources. En la modernisant, les lutteurs mauritaniens pourraient briller et dignement défendre les couleurs nationales sur les arènes nationales et internationales et rapporter pourquoi pas des trophées à notre pays’’, a conseillé M. Kane. Une proposition reprise et appuyée par tous les invités à la rencontre. Les responsables de la FML ont remercié le parrain pour les efforts qu’il a déployés lors de leur déplacement au Sénégal, par la mobilisation des autorités mauritaniennes lors de la manifestation du 7 octobre, de ses proches et amis. Ils ont en même temps loué l’appui du président de l’Assemblée nationale, Mohamed Meguett pour avoir facilité les formalités administratives  et reçu en audience, les délégations sénégalaises et leurs hôtes de la fédération mauritanienne de lutte.
 

Réagissant aux suggestions de l’ex-ministre Kane, ils ont annoncé que la FML s’attèle à organiser des tournées à l’intérieur du pays, à renouveler les différentes ligues régionales et à organiser un championnat national doté de la coupe ou du drapeau du président de la République et d’autres personnalités intéressées par la lutte traditionnelle. En attendant, la fédération prépare la troisième manche, prévue le 20 janvier à Dakar. Dans cette perspective, les responsables de la FML ont sollicité l’appui de toutes les bonnes volontés pour relever le challenge ; la FML est le parent pauvre des fédérations nationales en termes de subventions de sa tutelle.
 

La rencontre autour d’un déjeuner a aussi été l’occasion de tirer quelques autres leçons de la manifestation du 7 octobre passé. Elle a été l’occasion de renforcer et de consolider l’unité nationale. Fait rare, toutes les composantes du pays ont marqué de leur présence ce championnat. Comme le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Sow Moussa Demba dit Thiombé qui a donné le coup d’envoi de la compétition, le maire de N’Diago, Boydiel Houmeid, l’émir du Trarza, les députés, le représentant du maire de Sebkha, Bâ Ismaila et autres personnalités politiques et de la société civile. En outre, la manifestation a contribué à raffermir les relations entre le Sénégal et la Mauritanie. Une délégation du président du Conseil économique et sociale et de l’environnement du Sénégal, Abdoulaye Daouda Diallo et celle du directeur général de Radiotélévision Foulbé, Abdoulaye Aly Malal Diallo, accompagné de ses équipes techniques, ont effectué le déplacement de Nouakchott. Ils sont repartis très satisfaits et impressionnés par l’hospitalité et le soutien des autorités mauritaniennes et la forte mobilisation autour de la FML.
 

Cette rencontre entre la FML et la FSL fut l’occasion pour M. Aly Kane, représentant du parrain, venu avec une imposante délégation composée d’élus, de parents, d’amis et sympathisants,  de manier les relations fraternelles  et d’amitié entre les présidents Mohamed Cheikh Ghazwani et Macky Sall. Il a en même temps loué les rapports entre les différentes communautés mauritaniennes, en particulier celles du Trarza, à travers la présence de son Emir, du maire de N’Diago, Boydiel Houmeid et du député de Méderdra, Mohamed El Khamess qui ont tenu à marquer de leur présence cette manifestation.
 

Pour rappel, les fédérations mauritaniennes et sénégalaises de lutte avaient concocté, pour les empoignades de cette 2e manche, 6 combats dotés de plusieurs drapeaux et sélectionné les meilleurs lutteurs du moment. Après de longs affrontements, parfois âprement disputés, les sénégalais ont remporté la victoire aux points, 4 contre trois. Le 1er combat n’ayant pas été validé. A l’aller, la Mauritanie avait gagné par 5 victoires contre 2. Le prochain rendez-vous est prévu le 20 janvier 2024 à Dakar. Signalons que la FML est affiliée à la fédération internationale de lutte associée (FILA) et celle de la Fédération arabe de lutte...
 

La rencontre s'est déroulée en présence du député Aly Kane, de l’ex-député N’Gaidé Abderrahmane, de l’ex-maire de Tekane, Ciré Kane et Aly Kane Barry.

lecalame

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Mai 2024 - 13:06 Sports

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche