. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Ghazouni en meeting électoral à Aleg : accueil massif sur fonds de tiraillements

Mardi 11 Juin 2019 - 23:55

Ghazouni en meeting électoral à Aleg : accueil massif sur fonds de tiraillements
Attendu depuis 2 heures à l’aérodrome d’Aleg sous un soleil de plomb où la température frôle 48°, le candidat Ghazouani n’est arrivé qu’à 18 heures, le samedi 8 juin. Accueilli par une foule immense de militants  et sympathisants venus de tous les coins de la région dont certains, proches du ministre Ould Djay ont même passé la nuit. A l’ouverture du meeting, le candidat a décliné les grandes lignes de son programme après avoir rappelé qu’à l’époque, les Mauritaniens venaient de toutes les régions, du Tagant particulièrement pour apprendre à Boghé.  

Ghazouani parlant de l’éducation a promis la création d’une école républicaine. Aveu d’échec tout de même du dauphin de Mohamed Ould Abdel Aziz. Il a reconnu la pauvreté profonde qui frappe la grande majorité des Mauritaniens et  promis de créer un département qui sera rattaché à la présidence doté de grands moyens financiers pour lutter contre la pauvreté. Il a promis la construction d’un grand hôpital à Aleg, d’accorder plus d’importance à la santé maternelle et résoudre le problème de l’eau potable. Promouvoir l’emploi des jeunes pour réduire le chômage de cette couche vulnérable, et une attention particulière aux femmes. Poursuivre les efforts accomplis par l’Etat dans le domaine de l’Etat civil. Sans piper mot sur le problème d’eau à Boghé, le candidat a promis de construire un canal pour conduire l’eau du fleuve vers Aleg afin d’aider les éleveurs confrontés à d’énormes difficultés.

  Il a aussi évoqué le désenclavement des zones de production agricoles qui seront connectées au réseau électrique national, créer des usines de production fourragères, appui aux agriculteurs en semences et l’exploitation des gisements miniers de Bofal. La vallée était absente, les cadres et élus n’ont pas réussi à mobiliser les masses et les forces de sécurités ont été débordées. La traduction en Pular n’a pas été attendue par le public. Le soir à 22 H, les audiences ont commencé à l’auberge ˝Espoir˝. A côté de ces problèmes, il y avait aussi les tiraillements âpres de tendances politiques qui ont généré un désordre sans commune mesure. Une partialité claire de l’administration en faveur du candidat Ghazouani.

source lecalame
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche