. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Elections locales : AEOD est née

Mercredi 11 Juillet 2018 - 16:58

Dans le cadre des préparatifs des  prochaines élections   prévues  en septembre prochain, le FNDU, RFD-UNAD, SAWAB, AL Watan- RD et CDN ont signé,  au siège  du RFD, ce 11 juillet, une alliance  électorale dénommée, AEOD. Un accord dit ouvert  et  flexible.

 L’objectif de cette alliance est « d’œuvrer pour des élections transparentes et démocratiques,  pour combattre  d’éventuelles fraudes de la part du pouvoir qui tentera, par cet artifice, de  se maintenir  en place,  contre la volonté  du peuple mauritanien ». Cet accord doit assurer la plus forte présence de l’opposition au niveau de l’Assemblée Nationale, des conseils régionaux et municipaux.
 

Pour y arriver, les partis  signataires vont mener des campagnes spécifiques  et communes et se soutiendront mutuellement  quand  l’un d’eux  sera   opposé, au 2e tour, à un candidat issu d’autres partis  ou alliances.

L’Alliance  est présidée  par un conseil présidentiel composé de présidents des  coalitions  et partis signataires. Il nomme une  direction  nationale de campagne.  Il suit et contrôle la mise en œuvre de cet accord qui rentre en vigueur aussitôt après son paraphe. Des commissions régionales, départementales et communales superviseront la campagne au niveau local.
 

Répondant à des questions des journalistes  relatives au report  des élections et aux opérations de recensement des populations,  le président du FNDU, Mohamed Ould Maouloud  s’est dit convaincu qu’il est techniquement impossible d’organiser des élections  dans les conditions actuelles ; il  fonde  son argument sur le  fait que les citoyens n’ont pas disposé de suffisamment   temps  pour se faire enregistrer.  Et d’expliquer  que  sur les deux mois  prévus  pour les opérations de recensement, il ne reste que quelques jours et que nombre de localités n’ont pas été visitées par les agents recenseurs  Face à cette situation d’échec, le  président du FNDU dit craindre  que le pouvoir  fasse recours à la baquette magique  qu’il avait utilisée lors de sa campagne d’adhésions. « Le gouvernement a été incapable de créer les conditions permettant aux citoyens de s’inscrire sur les listes du RAVEL », déplore Ould Maouloud.  
 

Mais en dépit de tout cela, le président du FNDU  indique  qu’il appartiendra  au conseil présidentiel  de l’alliance, de juger  de  l’opportunité ou non de réclamer un report.  En attendant  prévient l’ancien député de Tawassoul, Saleck  Sidi Mahmoud, « les partis  politiques doivent  faire sorte que les citoyens  s’inscrivent massivement  sur les listes électorales. Il rappelle qu’à chaque élection,  on a agité  et attendu  en vain, le report, il ne faut donc pas  se tromper,  nous devons prendre les devants ».

source lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche