. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Des députés solidaires de la lutte des pêcheurs contre le mono filament

Samedi 3 Octobre 2020 - 09:40

Grande mobilisation, ce vendredi 2 octobre 2020, des pêcheurs  artisanaux de Nouakchott contre l’usage des filets de pêche mono filament, dans les eaux mauritaniennes. Pour cette cinquième semaine de mouvement de protestation, ils ont reçu le renfort d’un groupe de députés. 
Se relayant au podium, les députés  ont manifesté leur solidarité agissante à l’égard des pêcheurs et ont promis de défendre leur cause à l’Assemblée nationale. Ils se sont élevés contre le pillage des ressources halieutiques et l’utilisation du mono filament. Premier à prendre la parole, le député Mohamed Ahmed Mbareck a dénoncé ‘’la politique halieutique mise en place au cours de la dernière décennie’’, exigé la révision des accords de pêche avant de demander au gouvernement  de  prendre ses responsabilités et procéder à  la résolution de cet épineux problème.

Quant à la députée de Tawassoul, Mme Anissa Ba, elle a évoqué ‘’les difficultés que vivent les pêcheurs artisanaux du fait des agissements et des actes irresponsables et inconscients des pêcheurs étrangers en parfaite complicité avec les hommes d'affaires’’. Abondant dans le même sens, le député Idrissa Bilali Camara estime que ‘’ Nouakchott vit depuis de nombreuses années les retombées de la politique désastreuse de pêche avec la rareté des poissons et l’échouage  ces dernières semaines de quantités importantes de poissons’’. Le ministère des pêches doit être à l’avant-garde du combat contre le mono filament, en raison  de la dangerosité de ce filet de pêche et des répercussions négatives qu’il pourrait occasionner sur la sécurité alimentaire des populations. 

De son côté, le député Khalil Ennahoui  a salué la lutte que mènent les pêcheurs mauritaniens qu’il a qualifiée de ‘’noble’’. Il a estimé que ‘’ l'Etat doit prendre des mesures nécessaires pour pouvoir protéger les côtes mauritaniennes. 
M. Ennahoui a enfin lancé un appel solennel au gouvernement plus particulièrement au président El Ghazouani à régler ce problème définitivement pour l'intérêt général du peuple mauritanien. La députée de la coalition Sawab-RAG, Mme Coumba Dada Kane, réclame, quant à elle, des sanctions exemplaires à l’encontre des auteurs de cette pratique  irresponsable, pointant un doigt accusateur sur les hommes d’affaires. 
Sur la même lancée, Mme Mana Bouhoubeyni, députée, indique  que l'Etat qui dispose de tous les atouts doit réagir très rapidement pour stopper l’usage du filet mono filament. 

Enfin, l’un des chefs de file des protestataires Yali N’diaye a lancé un appel solennel  au président Ghazouani pour soutenir les pêcheurs en proie à plusieurs problèmes, indiquant que le mono filament a fini par détruire le fond marin et réduire drastiquement les captures de pêche. 
Les protestataires se sont donné rendez-vous le vendredi prochain, si aucune issue heureuse n’est trouvée d’ici là.

lecalame.info
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie

Banque Populaire de Mauritanie


Rubriques à la une

Recherche