. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Des Imams appellent à l’exécution de l’auteure de l’affront au Prophète

Samedi 19 Août 2023 - 13:10

Nouveau rebondissement dans l’affaire d’apostasie à l’encontre du Prophète Mohamed PSL, après une période de répit, dominée par la crise aigué interne de l’eau et l’impasse externe représentée par le coup d’Etat au Niger sur fond de position mitigée de « ni-ni » de Nouakchott.

Des imams et des Oulémas ont exigé un procès accéléré de l’auteure de l’affront fait au dernier Messager d’Allah PSL au cours des épreuves du Baccalauréat 2023, appelant à l’exécuter conformément à la Charia.

C’est ce qu’indique un communiqué signé par 10 Imams et Oulémas, selon lequel, il n’est pas permis d’être complaisant et lent sur ce sujet et de manifester du zèle pour des questions de moindre importance.

« Tous les athées et les hérétiques auteurs de diffamations de choses sacrées, et ceux qui remettent en question ce qui est connu de la religion doivent être traduits, jugés et écopé les peines prononcées contre eux selon les règles de la charia », lit-on dans ledit communiqué.

La déclaration en question dénonce par ailleurs la levée de l’immunité du député Mohamed Bouya Ould Cheikh Mohamed Vadel.

Le parlementaire a fait l’objet de « mesures injustes de levée d’immunité, d’arrestation et de jugement », ajoute le communiqué précité, qui exige aussi la mise en liberté immédiate du député, la reprise normale de ses fonctions  d’élu à l’Assemblée nationale jouissant de l’immunité contre toute poursuite pour ses opinions exprimées pendant l’exercice de son travail relatif à la défense des intérêts et droits du peuple ».

Ils ont également appelé à la libération du professeur Nouh Ould Mohamed Abdallahi Ould Issa.

Meme s’il a commis une erreur en publiant l’insulte, sa volonté de laver  le Prophète de tout affront plaide en sa faveur de sa relaxe, conclut le communiqué

 « Nous appelons Son Excellence, le Président de la République, Monsieur  Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, à intervenir personnellement pour rétablir le droit dans cette affaire, car il est le garant de la constitution et  de l’indépendance des pouvoirs les uns vis-à-vis des autres… d’autant plus que les personnes malveillantes ont fourré  son honorable nom et sa respectée position dans ce dossier, afin de brouiller les cartes, indique ledit communiqué

senalioune

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | Taazour





Rubriques à la une


Recherche