. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Une embarcation partie de Mauritanie échoue au large des Caraïbes

Mercredi 9 Juin 2021 - 15:09

Une embarcation partie de Mauritanie avec l'espoir de rejoindre l'archipel espagnol des Canaries a été retrouvée, fin mai, au large de Trinité-et-Tobago, dans les Caraïbes. Quatorze cadavres en état de décomposition avancée ont été découverts à bord par des marins-pêcheurs.

Un canot de migrants, parti de Mauritanie en direction des Canaries, a dérivé pendant plusieurs semaines, traversant l'Atlantique, pour venir s'échouer sur les côtes de l'île caribéenne de Trinité-et-Tobago, au large du Venezuela. Quatorze cadavres ont été retrouvés le 28 mai par des marins-pêcheurs trinidadiens.
 

Selon les premiers éléments de l'enquête, les corps sont tous de sexe masculin. Les résultats d'une première autopsie étant peu concluants "en raison de l'état de décomposition" avancée des cadavres, la police a déclaré samedi 5 juin au Trinidad Guardian  qu'une analyse toxicologique plus approfondie devait être effectuée.

 

L'embarcation a dérivé sur plus de 4000 km pour arriver à Trinité-et-Tobago. Crédit : Google map

 

À bord du canot, un GPS et des devises sous forme d'euros et de francs suisses ont été découverts dans des sacs étanches, non endommagés par le voyage. Un téléphone portable provenant de Mauritanie a également été retrouvé sur l'une des dépouilles.

Un canot aperçu en février au large de la Guyane

Les autorités trinidadiennes ont demandé l'aide d'Interpol et de la Caricom (communauté caribéenne qui regroupe plusieurs pays de la région) pour identifier ces personnes. Pour l'heure, impossible de dire si elles étaient d'origine mauritanienne et/ou d'autres pays africains.

Trinidad tente également de vérifier si cette embarcation est la même que celle signalée en février par des marins-pêcheurs guyanais. Ces derniers avaient aperçu un bateau rempli de cadavres. Les garde-côtes avaient tenté de le localiser, sans succès.

Ce n'est pas la première fois qu'un canot en provenance des côtes ouest-africaines échoue dans les Caraïbes avec des morts à son bord, indique Martinique première. En 2006, un bateau sénégalais avait été retrouvé au large de l'île de la Barbade. Dans la cale, 11 cadavres en état de décomposition avancée avaient été récupérés. Selon l'enquête, 40 personnes au total, originaires du Sénégal et du Mali, avaient tenté la traversée vers les Canaries. Les migrants avaient dérivé pendant des mois et étaient morts de faim et de déshydratation.

infomigrants /lecalame

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Rubriques à la une

Recherche