. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Séminaire sur « Waqhef et son impact positif sur le développement social »

Lundi 9 Juillet 2018 - 23:00

Les travaux d’un séminaire organisé par le ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel en partenariat avec l’association des Oulémas de Mauritanie sur le thème « Le Waqhef et son impact positif sur le développement social » ont été ouverts lundi à Atar, la capitale de la wilaya de l’Adrar.

30 imams issus des différentes moughataas de la wilaya prennent part à cette rencontre de deux jours, axée également sur d’autres questions liées au rôle du Waqhef ainsi qu’à la présentation d’exposés par d’éminents érudits dont Lemrabott Ould Mohamed Lemine et Sid’Ahmed Ould Khalil.

Le ministre des affaires islamiques et de l’enseignement originel, M. Ahmed Ould Ehl Daoud, a mis en exergue dans son intervention à ce séminaire, l’importance du Waghef dans la lutte contre la pauvreté et pour l’entraide sociale, précisant que cette pratique islamique très recommandée s’est limitée à des rares croyants dans les anciennes villes en particulier dans la wilaya de l’Adrar, où on rencontre fréquemment le Waghef dans les palmeraies et les forages.

« La ferme volonté de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, visant à redynamiser le Waqhef, a fait de cette pratique un vecteur de développement local, grâce à la culture de la générosité, de l’altruisme et de l’entraide entre les citoyens », a-t-il dit.

« Le gouvernement poursuit-il, a mis en place, sous la supervision du Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine, une sage stratégie destinée à redynamiser le rôle du Waghef et à inciter les opérateurs économiques à intégrer ce volet islamique dans leurs activités ainsi qu’à cultiver les valeurs d’entraide sociale et d’intérêt général ».

Les intervenants à ce séminaire dont des érudits ont tous mis en exergue dans leurs interventions les bienfaits du Waghef dans les sociétés, remerciant le Président de la République pour la grande attention accordée aux domaines islamiques en particulier à ceux qui consolident la cohésion sociale.

Le maire d’Atar, M. Sid’Ahmed Ould H’Meimed avait souligné auparavant l’intérêt du séminaire et son impact bénéfique sur l’entraide sociale et le développement économique local.

La cérémonie s’est déroulée en présence du wali de l’Adrar, M. Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah, du hakem de la moughataa d’Atar M. Lebatt Ould Moctar et des autorités administratives, municipales et sécuritaires de la wilaya.

source AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche