. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Recherche de l’eau: Un bureau d’études français à Tidjikja

Mercredi 2 Juin 2021 - 15:44

Dans le cadre de la coopération qu’il a établie en 2020 entre la Région du Tagant et la Région française d’Auvergne-Rhône-Alpes, le Président du Conseil régional du Tagant, M. Zeidane Meihimid a défini une priorité : contribuer à améliorer l’accès à l’eau pour répondre de manière durable aux besoins de l’ensemble des populations du Tagant.

Pour atteindre cet objectif qui revêt aujourd’hui un caractère d’urgence, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a mandaté l’un de ses opérateurs, l’association Corail Développement, laquelle s’est adjoint à la fois les compétences d’un bureau français d’hydrologie, Ameten, et celles d’éminents experts de la région.
 

La finalité de l’opération est à la fois d’identifier de nouvelles ressources en eau, susceptibles de répondre aux besoins des populations et de leurs activités économiques, mais également d’optimiser la gestion des ressources connues. A cet effet, le déroulement de l’opération est organisé en trois étapes successives qui permettront, dans un premier temps de définir les capacités et le fonctionnement des différentes nappes phréatiques présentes sur l’ensemble du territoire, dans un deuxième temps de définir les méthodes et infrastructures d’exploitation des nappes les plus prometteuses, puis dans un troisième temps de réaliser les équipements qui pourvoiront en eau les villes et villages, les palmeraies et les zones d’élevage qui en ont besoin.
 

Une première réunion de restitution de l’état d’avancement de l’étude aux membres du Conseil Régional du Tagant sera organisée à Tidjikja,  le jeudi 3 juin, à laquelle assistera par visioconférence le vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, M. Philippe Meunier.

Au cours de cette réunion, les opérateurs soumettront aux membres du Conseil Régional du Tagant les premiers résultats de leurs investigations, lesquels, à ce stade, permettent un raisonnable optimisme quant aux possibilités d’atteindre les objectifs fixés par le Conseil Régional du Tagant.
 

Suite à cette réunion, une équipe franco-mauritanienne de techniciens partira sur le terrain pour équiper de capteurs plusieurs dizaines de forages, lesquels permettront d’enregistrer les évolutions de ces différentes nappes, notamment au cours de la saison des pluies, affinant ainsi la connaissance de leur fonctionnement hydrologique, de leurs capacités de production.
 

En parallèle, l’équipe française s’attachera, au cours de l’été, à réaliser l’ingénierie financière de la deuxième étape et à mobiliser les financements nécessaires, de sorte à ce que les travaux de cette deuxième étape qui consiste à compléter les études géophysiques et réaliser les sondages de reconnaissances dans les zones Cibles, puissent démarrer sans tarder, dès l’automne 2021.

L’opération, qui a été présentée au Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Hacena Boukhreiss a recueilli son total soutien et sera bien sûr menée en complète collaboration avec les services compétents de son département.

lecalame.info

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Rubriques à la une

Recherche