. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Qu’est-ce qui a réveillé la meute après deux ans ?

Mercredi 5 Mai 2021 - 09:46

Depuis 48 heures, on assiste médusé à un emballement général des réseaux sociaux mauritaniens, tribunes privilégiés de ceux qui font des attaques sournoises un sport national et qui prennent pour cible de  leur attaques le ministre Kane Ousmane. Le prétexte de cette meute hargneuse, des propos tenus par Kane Ousmane en 2019 lors d’une conférence organisée par le  CCME (Collectif des Cadres Mauritaniens Expatriés) et qui avait pour thème « L’unité nationale : Craintes et espoirs ». Ce sont donc des propos publics tenus devant un parterre d’intellectuels et de cadres de tous horizons et qui à l’époque n’avaient pas suscité la moindre réaction  hostile ou de réprobation.  Pourquoi donc cette réaction à retardement ? Cette campagne d'une rare violence vise à mettre en doute la loyauté et le patriotisme de Kane Ousmane en exhibant et en relayant des extraits  sortis de leur contexte de cet exposé de 2009 présenté en tandem avec le professeur Abdel Wedoud Ould Cheikh. 

Kane Ousmane est ce mauritanien qui s’est formé lui-même au sein de l’une des écoles les plus prestigieuses au monde, qui a occupé de hautes fonctions à l’international (Vice président de la Banque africaine de Développement BAD) et qui a choisi malgré les sirènes et le confort de l’expatriation de rentrer pour servir son pays.  Dans son pays Kane Ousmane a occupé les fonctions les plus prisées par les pillards de la République : Ministres des Finances, Gouverneur de la BCM et ADG de la SNIM et personne ne peut le citer dans la moindre affaire louche de mauvaise gestion ou de gabegie. C’est sans doute ce qui dérange les commanditaires de la présente campagne qui tourne à l’hallali dont le but inavoué est de chercher à prendre la place de ce ministre qui empêche les pillards de sévir.  Bien sûr dans cette « brèche » se sont aussi engouffrés ceux qui veulent jeter le discrédit sur le gouvernement et sur la politique du Président Ghazwani dont Kane Ousmane est l’une des chevilles ouvrières.

Fort heureusement, tous les mauritaniens ne sont pas étranglés par la jalousie ou le chauvinisme aveugle. Sur Face book et Twitter ils sont des centaines toutes ethnies et toutes catégories sociales confondus,  à avoir  manifesté leur soutien à Kane Ousmane face à cette vague de perfidie. Pour Sidi Ismail :   « M. Kane a été toujours un mauritanien et parmi  ses fils les plus intègres. Et que la Mauritanie a besoin de lui et de ses semblables beaucoup plus que des vautours qui rodent autours des charognes. » Pour Abdallah Tvagha El Mokhtar ce sont des propos incendiaires de voleurs qui veulent revenir aux affaires dont ils ont été sevrées.

Mauriweb

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Février 2023 - 12:53 Au travail, messieurs les juges !

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche