. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Naissance d’un nouveau courant politique en Mauritanie

Jeudi 8 Février 2024 - 09:36

Des personnalités à majorité résidents à l’étranger, ont constitué mercredi un nouveau courant politique appelant à des « réformes radicales » et exigeant une rupture avec le « modèle de gouvernance hérité du passé », à l’approche des élections présidentielles attendues au milieu de cette année.

Ce mouvement dénommé « mouvement de la majorité silencieuse » et qui a lancé un appel sous le titre « avant qu’il ne soit tard » a appelé au renouvellement de l’offre politique loin de la logique clientéliste et de la rhétorique populiste.

Ce courant, dans son communiqué, a dit que les personnalités à l’origine de la formation de ce mouvement sont restées éloignées des régimes qui ont dirigé la Mauritanie ces dernières décennies et que figurent parmi eux des journalistes, des experts, des élus, des fonctionnaires et activistes de la société civile.

Il a exposé sa vision précisant qu’il s’agit d’un cadre de réflexion et d’action afin de construire une vision alternative », sans pour autant exclure « une mutation vers une forme différente ».

Il a demandé le renouvellement de l’acte social, la construction d’un état au service du citoyen et a appelé les Mauritaniens à le rejoindre afin de « formuler un plan d’action comme vision alternative pour l’avenir du pays ».

Le nouveau courant politique a critiqué le régime en place en Mauritanie, soulignant qu’il « cherche avant tout à rassurer les notables et les élites corrompues, et ne semble pas capable d’apporter le changement dont la Mauritanie a besoin pour atteindre ses objectifs de développement ».

Au terme d’un long plaidoyer, qui reprenait les idées des signataires du Nouveau Mouvement, les initiateurs ont appelé à « unifier les efforts des réformateurs, quel que soit leur camp politique, et loin des logiques identitaires, dans le but de former bloc critique capable de conduire le changement dont le pays a besoin autour d’un projet global.

Ils ont insisté sur la nécessité de placer l’intérêt public au-dessus de toute considération », avant d’annoncer « le lancement d’une pétition électronique pour donner l’opportunité aux mauritaniens désireux de rejoindre ce mouvement afin de les impliquer dans la formulation d’un projet alternatif ».

saharamedia

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche