. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Ministre des Affaires économiques : Le recensement général de la population et de l’habitat aura lieu en novembre 2023

Mercredi 14 Juin 2023 - 22:10

Des membres du gouvernement ont commenté, mercredi après-midi, les résultats du conseil des ministres qui s’est déroulé plus tôt dans la matinée. Il s’agit du ministre de l’Équipement et des Transports, porte-parole du gouvernement, M. Nany Ould Chrougha et du ministre des Affaires économiques et de la Promotion des Secteurs productifs, M. Ousmane Mamoudou Kane.

Dans son mot introductif, le porte-parole du gouvernement a indiqué que le conseil a examiné et adopté des projets de décrets et des communications, dont la communication relative au recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) ainsi que la ratification d’une convention d’établissement dans le secteur touristique. Il a ensuite invité le ministre des Affaires économiques à apporter davantage de précisions.

Intervenant par la suite, le ministre des Affaires économiques a déclaré que la communication vise à faire le point sur la préparation du recensement général de la population et de l’habitat. Il a expliqué que les Nations Unies recommandent de faire cette opération tous les dix ans, notant que la dernière en date remonte à 2013. Le ministre a rappelé que le RGPH initialement prévu mi-mars 2023 a été repoussé à mi-novembre 2023. Il a motivé ce report par le contexte électoral qui a suscité un mouvement important des populations à travers le recensement administratif à vocation électorale, la campagne et les élections. Pour ce qui est du choix de novembre, le ministre a affirmé que c’est le moment propice, car ce sera après l’hivernage et la rentrée des classes.

En ce qui concerne le projet de décret relatif à l’approbation de la convention d’établissement signée entre la Mauritanie et la société émiratie ONIX, filiale de BSA Holding, un des plus grands investisseurs d’Abu Dhabi, le ministre a précisé que le projet permettra la mise en place d’un complexe touristique important, s’étendant du Nord de Nouakchott au Sud du Banc d’Arguin, avec une enveloppe de 65 milliards d’ouguiyas anciennes. Il a ajouté que le complexe sera composé d’un hôtel 5 étoiles, de terrains de golf, de 100 chambres, 1 marina, des restaurants et des salles de conférences, entre autres.

Le ministre a rappelé que la convention avec la société émiratie, s’inscrit dans le cadre du code des investissements et vise à améliorer l’offre touristique en Mauritanie. Elle sera de nature à favoriser l’attractivité de la Mauritanie et booster les performances du secteur.

Interpellé sur la dette mauritanienne qui aurait augmenté, le ministre a déclaré que celle-ci est bien gérée, notant que la dette koweïtienne est cantonnée à moins de 5 milliards de dollars. Il a souligné que la dette a baissé avec les négociations qui ont eu lieu avec les frères du Koweit et de l’Arabie Saoudite et grâce à la discipline que la Mauritanie s’est imposée. Il a par ailleurs confirmé que le gouvernement continue d’emprunter pour financer des projets mais avec la sagesse requise pour rester performant.

Pour ce qui est de l’inflation, il a d’emblée relevé que le taux est de -7% et qu’il est inférieur à celui de pays dont la situation est comparable à celle de la Mauritanie, relevant que la Mauritanie subit l’augmentation des céréales et de l’énergie au niveau international, ce qui impacte les prix sur le marché local. L’inflation, tempère le ministre, n’est pas monétaire mais importée.

De son côté, le porte-parole du gouvernement, a déclaré que le repos biologique suit son cours et que la reprise de la pêche est prévue généralement le 1er juillet de chaque année.

Concernant les résultats de l’autopsie du corps de feu Oumar Diop fait à Nouakchott et les examens effectués au Maroc, le porte-parole a affirmé qu’il n’y a aucune contradiction. Il a estimé que la famille du défunt a accepté les résultats et que l’enterrement s’est déroulé normalement. Le porte-parole a aussi fustigé ceux qui instrumentalisent l’affaire. Il a d’ailleurs pointé du doigt les acteurs politiques qui, d’après lui, devraient faire preuve de plus de responsabilité. Le porte-parole a en outre noté que personne n’a fait état des désagréments causés à ceux dont les biens ont été incendiés et d’autres qui ont été empêchés d’aller au travail.

Interpellé sur l’hivernage à Nouakchott, le porte-parole a souligné que des dispositions ont été prises pour éviter les dégâts causés par la dernière saison des pluies. Il a indiqué que le gouvernement avait mis en place un comité interministériel, qui a pris des mesures : construction d’une digue, reconstruction de châteaux d’eau, de routes, la fourniture citernes pour l’aspiration des eaux de pluie.

Enfin, le porte-parole du gouvernement a évoqué l’intérêt que le Président de la République porte au conseil de la diaspora, rappelant qu’en réponses à leurs doléances, des réformes ont été faites, dont la révision de la loi sur la nationalité. D’après lui, la diaspora a un rôle important à jouer dans le développement du pays, illustrant son propos par le retour massif de cadres mauritaniens pour soutenir les efforts du gouvernement durant la pandémie Covid-19.

AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche