. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie : « notre candidat à l’OADA dispose de toutes les compétences requises »

Jeudi 10 Mars 2022 - 19:50

Le porte-parole du gouvernement mauritanien, Mokhtar O. Dahi a déclaré que le candidat de la Mauritanie à l’organisation arabe pour le développement agricole (OADA), dispose de toutes les compétences pour diriger cette organisation, avant de confirmer que le gouvernement a entamé les démarches afin de garantir son élection lors de de la 37ème session de l’organisation prévue en avril prochain à Nouakchott.

Le ministre qui s’exprimait lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement, commentait une communication présentée en conseil des ministres par le ministre de l’agriculture sur la préparation de la conférence des ministres arabes de l’agriculture prévue le mois prochain à Nouakchott.

Outre le candidat mauritanien quatre autres prétendants sont en lice : un soudanais, un irakien, un omanais et un palestinien, face au seul candidat maghrébin, celui de la Mauritanie.

Le candidat mauritanien, Ahmed Salem O. Ahmed occupe actuellement le poste de chef du département des relations internationales au sein de l’organisation, lui qui travaille dans cette organisation depuis des décennies comme experts dans le domaine du développement agricole, à Nouakchott d’abord avant que l’OADA ne le nomme comme chef de son bureau local à Nouakchott.

Ould Ahmed a fait son cursus au sein de l’organisation qui l’avait d’abord appelé à son siège au Soudan au poste d’expert au sein du bureau du directeur général chargé de l’environnement, puis directeur du centre des études et des consultations agricoles relavant de l’organisation avant d’être nommé chef du département des programmes agricoles, environnementaux et pour le changement climatique.

L’organisation arabe pour le développement agricole, créée par la ligue arabe en 1970, a pour objectif de développer les ressources naturelles et humaines disponibles dans le domaine agricole et la richesse halieutique et l’alimentation dans le monde arabe, en plus d’augmenter l’efficacité de la productivité végétale et animale agricole et l’utilisation optimale des ressources halieutiques.

Mais le plus important objectif de l’organisation reste la complémentarité agricole espérée entre les pays arabes afin de parvenir à l’autosuffisance alimentaire arabe, la facilitation des échanges des produits alimentaires et halieutiques entre les pays arabes.
saharamedias

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 4 Juillet 2022 - 14:10 L’UPR devient INSAF : Et après?

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche