. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie : les députés à propos du discours programme du premier ministre

Dimanche 24 Avril 2022 - 14:23

Plusieurs dossiers dont les plus importants ont été la corruption, la hausse des prix et la sécheresse ont été évoqués par les députés de l’assemblée nationale lors de la discussion du discours programme du premier ministre Mohamed Bilal Messaoud.

La première réunion avait duré quatre heures avant d’être suspendue et reprise le lendemain pour permettre aux députés, des différents bords politiques, majorité et opposition, d’intervenir en présence du premier ministre.

Le député Souvi ould Cheïbany, du parti Tewassoul, a dit que le citoyen fait face à de véritables problèmes dont la hausse des prix, la sécheresse et que « le gouvernement se devait de soutenir les éleveurs et disponibiliser les aliments de bétail à des prix appropriés. »

Il a ajouté que le gouvernement doit adopter une politique pragmatique et ferme pour lutter contre la corruption, à mettre fin à la nomination des corrompus et activer les rapports de la cour des comptes.

Le député de Tewassoul a demandé au gouvernement de résoudre le problème des enseignants, de mettre en place une stratégie efficiente dans le domaine de l’agriculture afin de parvenir à l’autosuffisance alimentaire en cette période de crise mondiale qui affecte le pays.

Le député du rassemblement des forces démocratiques (RFD), El Id ould Mohameden a évoqué lui aussi la hausse des prix et la « situation inhumaine au niveau des boutiques Emel ».

Ould Mohameden a ajouté que la situation du pays ne peut supporter « le recyclage de personnes accusées de corruption », appelant à la mise en place d’un mécanisme clair pour mettre en œuvre « ce programme pour qu’il ne soit pas un discours destiné à la consommation. »

Autre sujet évoqué par le député du RFD, celui de l’état civil, en déclarant qu’il était inconcevable qu’un citoyen continue de se rendre, quatre ans durant, dans les centres de l’état civil pour obtenir des documents attestant sa mauritanité.

Le député du parti Sawab, Abdessalam ould Horma, a déclaré que la Mauritanie vit actuellement une sécheresse aigue alors que les prix des aliments de bétail flambent avant de demander « au gouvernement de prendre des mesures sérieuses pour faire face à cette situation catastrophique. »

Selon ould Horma le pays est confronté aux menaces d’une famine contre laquelle les nations unies ont mis en garde dans notre région appelant le gouvernement à éviter au pays une telle catastrophe.

Le député Sawab a encore dit que le gouvernement se doit d’innover de nouveaux mécanismes pour assécher les sources de la corruption au sein de l’administration en évitant de recycler des personnes qui ont été responsables de cette situation.

Ould Horma a enfin demandé au gouvernement d’être prêt à adopter les résultats de la concertation politique attendue, à la veille d’élections prévues.
saharamedias

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 4 Juillet 2022 - 14:10 L’UPR devient INSAF : Et après?

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche