. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

M. Youssouf Tijani Sylla ancien sénateur de M’Bout : ‘’Les récentes sorties de l'ancien président sont dignes d'un chef de gang pas d'un ancien président’’

Samedi 8 Mai 2021 - 10:11

Le Calame : Que vous inspirent les découvertes révélées par les enquêtes effectuées au domicile de l'ancien président Aziz. On parle de lingots d'or, d'importantes sommes d'argent et un matériel électronique sophistiqué...Ça ne vous surprend pas?

 

Youssouf Tijani Sylla : S'agissant de l'ancien locataire de la maison brune,  rien ne me surprend, c'est plus un chef de gang qu'un chef d'Etat qui a la trahison dans le sang. Qui n'a t- il pas trahi ?
Je commence par son cousin germain et mentor, feu Ely Ould Mohamed Vall en passant par Ould Taya,  feu Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi, son cousin et ami Mohcen Ould El Hadj et son cousin et ami qui a financé sa première campagne,  l'homme d'affaires Mohamed Ould Bouamatou. Alors,  pourquoi ne trahirait-il pas la confiance du peuple Mauritanien? L'homme n'a d'yeux que pour l'argent, malheureusement. Donc rien de surprenant, venant de lui,  nous avons l'image réelle de notre ancien président sans maquillages.
 

-Beaucoup ne comprennent pas pourquoi face aux graves accusations portées sur lui,  l'ancien président n'est pas en détention préventive alors que les anciens actionnaires de la NBM, par exemple croupissent en prison depuis mars dernier? Vous partagez leur impatience?
 

-Le dossier est entre les mains de la justice qui doit certainement faire des enquêtes plus approfondies, il s’agit de professionnels qui connaissent leur travail,  je leur fait confiance. Il s'agit d'un dossier né d'une enquête parlementaire et les avocats de l'Etat doivent certainement avoir besoin de plus précisions sur les tenants et aboutissants de cette très grave affaire du siècle dans notre pays.
En ce qui me concerne,  je pense que la place que ce monsieur mérite n'est autre que la prison pour haute trahison de la confiance du peuple Mauritanien mais les juges sont souverains dans leurs appréciations.
 

-Dans ces récentes sorties médiatiques, l'ancien président a accusé  les parlementaires de corruption. Ce sont là de graves accusations auxquelles les députés ont réagi par le dépôt d'une plainte. Quelle est votre réaction en tant qu'ancien sénateur?
 

Les récentes sorties de l'ancien président sont dignes d'un chef de gang pas d'un ancien président. En voulant accuser  les parlementaires,   il a  clairement prouvé  qu’il est coutumier  de la corruption qu’il utilise comme mode de dissuasion, ce qui est interdit par la loi. Ensuite, en proférant de telles accusations gravissimes, il s’enfonce de lui-même car il doit prouver  qu'il a corrompu les sénateurs  puisqu'il s'agit ici de la diffamation gratuite et nous sommes tous touchés dans ce que nous avons de plus cher,  l'honneur.
Mohamed Ould Abdel Aziz navigue dans le vide, c'est un homme qui a complètement perdu le nord. Nous allons nous battre pour laver son affront.
 

L’ancien président est déterminé revenir dans l'arène politique, il tente de se  positionner en alternative entre un pouvoir qui détruit ce qu'il a mis dix ans pour construire, selon lui et une opposition  amorphe, voire complice du pouvoir. En tant que simple citoyen, n’a-t-il pas le droit de faire de la politique? Pourquoi à votre avis,  le pouvoir cherche toujours à lui « mettre les bâtons dans les roues », chaque fois qu’il veut organiser une activité? Représente-t- il une menace pour le pouvoir de  son ex compagnon de 40 ans?

 

Avant d'envisager une position dans l'arène politique, il faut qu'il en finisse d’abord la  justice.
Aujourd’hui, il cherche à faire croire qu'il a un problème politique avec le pouvoir en place alors qu'en réalité il a des problèmes bien plus complexes d'après le rapport de la commission d'enquête parlementaire composée essentiellement de ses anciens alliés politiques,  raison pour laquelle  nous croyons sincèrement au sérieux des accusations de corruption et de détournement des  biens du peuple Mauritanien. Quand il aura prouvé  que ces accusations consignées dans le rapport de ladite commission, ne sont pas fondées, en  ce moment seulement, il sera libre de faire ce qu'il désire faire.

Je vous rassure qu'il ne représente aucune menace pour le pouvoir en place. D’ailleurs qui est-il pour  en  représenter  une  pour son ami de deux jours,  à plus forte raison  pour un compagnon de 40 ans qui le connaît plus qu’il se connait lui-même. Aziz cherche à faire croire qu'il est ce qu'il ne sera jamais. Et pour finir,  je précise que la constitution ne protège que les gens honnêtes. Voyez les cas de Lula da Silva du Brésil, Jacques Chirac ou encore Sarkozy,  ce qui explique tout simplement que notre ancien président est tout à fait justiciable au même  titre  que tous les anciens présidents qui ont commis des indélicatesses durant leurs mandats. Et de toutes  les façons,  je lui souhaite bonne chance puisqu'il en aura certainement besoin surtout avec les dernières découvertes dans son domicile de campagne.

 

Propos recueillis par Dalay Lam

lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche