. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

M. O. Daddah aurait aidé les Maures blancs " à renverser la vapeur " (Ibrahima Sarr)

Mercredi 7 Mars 2018 - 12:23

Selon le chef du parti AJD/MR (Opposiiton) Ibrahima Mokhtar Sarr, « les Maures blancs, sur le plan politique, avaient l’hégémonie, bien qu’au départ, les Négro-africains constituaient l’essentiel des cadres que comptait l’administration (en Mauritanie). C’est eux qui fréquentaient l’école pendant que les Maures refusaient d’y aller. Mais, par un jeu que Mokhtar Ould Daddah (1er président de la Mauritanie) aura utilisé, en se basant sur l’arabisation systématique du pays, ils ont réussi à renverser la vapeur. Ça a créé des frictions déjà dès le départ, en 1966, pour ceux qui s’en souviennent ; ce qui avait entrainé des morts d’hommes ici, à Nouakchott ».
 

 

Interviewé par le Journal sénégalais, Sud Quotidien, Sarr a ajouté : « C’est exactement dans le même schéma qui s’est répété en 1989, au temps de Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya qui a pratiquement procédé à un génocide. Il a tué des milliers d’individus et en a déporté d’autres au Sénégal et au Mali. Des militaires ont été tués dans des casernes. Et jusqu’à présent, ce trafic humanitaire reste encore non réglé ; même si, quelque part, on a indemnisé les veuves et les orphelins. Le problème reste quand même très douloureux ».
 

 

Le chef du parti ADJ/MR craint : « Dans 5 à 6 ans, il n’y aura plus de noir dans l’administration mauritanienne ».

 
 

Ibrahima Moctar Sarr accuse le colonisateur français d’être en partie responsable : « Parce que la Mauritanie a été créée par le colon français qui, dès le départ, a donné le pouvoir aux Maures et les a confortés dans ce pouvoir en créant les conditions de leur suprématie. Ces derniers se basent sur cette position pour justement dire qu’ils sont majoritaires au verso. Parce que si vous partez du point de vue linguistique, les Harratines (les Maures noirs) plus les Maures blancs font environ 70% de la population. Dans ce pourcentage, les Harratines, naturellement ont le plus gros morceau.

Parce qu’ils sont le peuple le plus important avec, environ 40%. Mais dans cette majorité que les Maures revendiquent, les Harratines n’ont pas bénéficié de postes. Au début des indé- pendances, les Harratines ne figuraient même pas dans le gouvernement. C’est maintenant qu’ils arrivent à occuper certains postes. C’est surtout les Négro-africains et les Maures blancs au départ, qui avaient eu à occuper un certain nombre de responsabilités
 ». 

source alakhbar.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche

Pendant ce temps...