. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre des affaires Étrangères devant le sommet de la Francophonie: L’organisation de la Francophonie doit apporter une réponse qui soit à la mesure de la grandeur de ses ambitions

Vendredi 12 Octobre 2018 - 19:37

Le Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération, M. Ismail Ould Cheikh Ahmed, a représenté la Mauritanie au XVII sommet de L'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à Erevan, en Arménie. 
A cette occasion, le ministre des affaires étrangères et de la coopération a prononcé un discours dans lequel il a précisé que la Mauritanie, qui partage les valeurs unissant cette grande famille que représente la Francophonie à laquelle elle adhéra depuis 40 ans, souhaite que l’espace francophone en extension reflète, par-delà nos différences naturelles, l’universalisme de ses nobles idéaux.

En voici l’intégralité de ce discours :

‘’Monsieur le Président

Messieurs les présidents et chefs de gouvernement

Excellences Messieurs les Ministres et Chefs de délégations,

Mme la Secrétaire générale

Honorable Assistance

Mesdames, Messieurs

L’honneur m’échoit de représenter la Mauritanie, lors de ce XVII sommet de notre organisation, au nom du Président de la République, Son Excellence Mohamed Ould Abdel Aziz, lequel m’a chargé de transmettre ses vives salutations à ses frères et Amis , ici présents .

Je saisis cette occasion pour, d’abord, remercier les autorités arméniennes pour la chaleur de l’accueil, la qualité de l’organisation et la générosité de l’hospitalité.

C’est, aussi , l’occasion de présenter nos sincères condoléances à la France et à l’Arménie, suite à la douloureuse perte de l’irremplaçable ambassadeur de la langue française que fut l’illustre artiste Charles Aznavour.

Nos condoléances vont également au Vietnam pour la regrettable disparition de son Président TranDai Quang.

Mr Le Président

Mesdames, Messieurs

La Mauritanie qui partage les valeurs unissant cette grande famille que représente l’organisation internationale de la Francophonie à laquelle elle adhéra depuis bientôt 40 ans , souhaite que l’espace francophone en extension reflète , par-delà nos différences, somme toute , naturelles l’universalisme de ses nobles idéaux .

En effet, notre organisation par son enrichissante diversité dispose d’indéniables atouts qui sont de nature à consolider la Coopération au plan culturel, social ,politique et économique pour asseoir les fondements d’un développement durable.

Dans un monde marqué par la célérité et la profondeur de mutations ;

Dans un monde ou les défis sont nombreux et bousculent toute priorité

Dans un monde ou les repères se perdent et les singularités s’effacent ;

L’organisation de la Francophonie doit apporter une réponse qui soit à la mesure de la grandeur de ses ambitions. Une telle réponse doit être, forcément, globale, concrète et humaine.

En effet, il n’y a pas un choix concevable autre que celui qui consiste , en vertu d’une morale de l’urgence à répondre, immédiatement , aux innombrables attentes de la jeunesse d’aujourd’hui , par des réalisations qui se lisent en tant que gage pour les générations futures .

Mr Le Président

Mesdames, Messieurs

Le terrorisme ainsi que l’idéologie de l’extrémisme violent qui le sous-tend visent à saper le socle des États en les soumettant par le chantage permanent à un chaos destructeur. Par conséquent, il doit être combattu avec vigueur, intransigeance et solidarité.

La Mauritanie, consciente de la gravité de ce fléau s’est engagée, résolument, à le combattre et a réussi, malgré les multiples défis à sécuriser totalement ses frontières.

C’est, précisément, ce combat érigé en devoir sacré que notre pays continue d’assumer , pleinement, avec ses partenaires dans le cadre du groupe G5 des pays du Sahel pour la pacification et la stabilisation d’une région meurtrie.

Dans cette perspective, la force du G5 Sahel est appelée à mener, bientôt ,des opérations destinées à anéantir la capacité de nuisance des groupes terroristes et à traduire, ainsi, dans les faits l’illustration concrète de la solidarité régionale par la mutualisation des moyens face à une menace commune.

Il conviendrait, néanmoins, de souligner, avec un certain regret, qu’en dépit de l’engagement louable de certains pays amis, l’appui financier de la communauté internationale reste, à ce jour, bien en deçà des prévisions annoncées. Il est tout aussi regrettable qu’au niveau du conseil de sécurité il n’y ait pas encore une compréhension de cette nouvelle approche créative de maintien de la paix et pour une sécurité plus efficace et moins onéreuses

En outre, l’approche sécuritaire bien que nécessaire reste, comme vous le savez, insuffisante si elle n’est pas accompagnée d’une véritable dynamique visant à jeter les bases d’un développement réel et durable de la région dans son ensemble. C’est, d’ailleurs, sur la base de ce lien indéfectible entre la sécurité et le développement que nous espérons mettre en œuvre, le plus rapidement possible, les grandes lignes du plan prioritaire d’investissement, particulièrement, au niveau des frontières et dans les zones où les populations n’ont pas accès aux services universels ( eau potable , routes, écoles etc.).

C’est, également, sur la base de cette approche multidimensionnelle que nous nous sommes attelés en Mauritanie à déconstruire les fondements doctrinaux du terrorisme et de l’extrémisme violent à travers le dialogue et la prévention. Il s’agit bien entendu d’une action à long terme qui demande à être approfondie mais au vu des résultats obtenus de notre expérience en la matière, il est permis de constater que cette approche a été positive .

Mr le Président

Mmes, Messieurs,

Les questions environnementales (réchauffement, cycle sècheresse, inondations etc.) ainsi que la pénible question de l’immigration irrégulière, avec son lot de tragédies humaines affectant une jeunesse désemparée sont des défis collectifs qui nous interpellent et qui exigent des réponses collectives

De même les réponses au ‘’vivre ensemble’’ thème de notre sommet doivent être collectives, c’est pourquoi le multilatéralisme constitue un de nos axes prioritaire et c’est dans ce sens que notre organisation est appelée à mettre en œuvre toute sa vitalité et sa pertinence, pour jouer un rôle de premier plan en tant que vecteur central d’idées et de propositions

Monsieur le Président

Mme et Mrs

La Mauritanie vient d’achever des consultations électorales qui se sont déroulées de manières responsable et paisible et qui ont connu la participation de l’ensemble des forces politiques en présence

Une nouvelle assemblée nationale, des conseils régionaux et municipaux ont été élus et, à ce titre, nous pouvons estimer que notre processus démocratique a gagné en maturité. Fidèle à notre approche récente, la femme a trouvé dans ce processus une place privilégiée

Conscient que la démocratie est la seule voie pour le progrès des nations qu’elle constitue un puissant levier de développement, le Président de la République son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a orienté le pays dans ce sens tout en restant conscient de l’ampleur des défis que nous affrontons ainsi que de l’urgence des multiples attentes .

Je vous remercie pour votre aimable attention’’

source AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche